C'est les Utos !!

Posted by with 4 comments

C'est bientôt les Utos !! Enfin, pour moi, parce que sinon, c'est commencé depuis hier soir avec en inauguration, le spectacle d'Alexandre Astier, l'éxoconférence, que je regrette tellement ne pas avoir l'occasion de voir.
De mon côté, je prends le train ce soir te j'y serais donc de Vendredi à Dimanche !
Il s'agira de ma 5ème édition déjà, alors que j'entame ma 5ème année de blogging d'ailleurs :)
Le thème de cette année, Intelligence(s), donne très envie, de même que les nombreuses conférences, les invités, les séances de cinéma...

Je n'ai pas encore décidé de mon programme en détail, cela sera fait tout à l'heure dans le train.
Mais entre le programme officiel et les blogopotes à croiser, pas de doute, ça va être chargé !! :D
J'ai hâte !!

Le Livre Perdu des Sortilèges - Deborah Harkness

Posted by with 2 comments
Le Livre Perdu des Sortilèges - Deborah Harkness

Diana Bishop est un sorcière, descendante d'un longue lignée qui remonte jusqu'aux sorcières de Salem. Sauf que depuis la mort de ses parents dans des conditions tragiques quand elle avait 7 ans, elle a décidé de ne pas utiliser sa magie. A la place, elle poursuit une carrière universitaire, spécialisée en histoire de l'alchimie. Mais tout bascule le jour où elle met la main sur un vieux manuscrit dans la bibliothèque bodléienne d'Oxford, l'Ashmole 782. Celui-ci semble attirer à lui toutes les sorcières, les démons et les vampires du coin, et surtout le mystérieux vampire Matthew Clairmont.

Commençons par le point qui fâche, l'intrigue est très longue à démarrer. Bien sur on en a quelques prémices rapidement, mais pendant une bonne grosse moitié du roman, l'autrice va s'attarder plus sur la mise en place de l'intrigue amoureuse et sur la romance que sur le développement de son histoire. Quand on est pas préparé, cela peut surprendre. On va aussi avoir le droit à de longues descriptions détaillées de repas, de préparations du thé et de séances de sport, qui si elles contribuent à brosser un portrait précis et détaillé des protagonistes ont tendances à ralentir et plomber un peu le récit.

Cependant, si j'ai pu trouver au début de l'histoire des accents "Twilightesque" à la relation qui va unir la sorcière au beau vampire (celui-ci est bien entendu surprotecteur), on a tout de même affaire ici à une histoire bien plus mâture et surtout bien mieux écrite. L'intrigue qui se met en place fait la part belle au mystère et mélange savamment et avec une certaine érudition des éléments historique sur l'alchimie et la science moderne, abordant les thèmes de la génétique et de l'évolution. Des thèmes originaux quand ils se mêlent à un univers de fantasy urbaine plus classique.
Si l'univers est classique (sorcières, démons, vampires), il offre tout de même une belle galerie de personnages. Nos deux héros énamourés bien sûr (le vampire vieux jeu et la sorcière indépendante et obstiné) mais aussi de nombreux personnages secondaires, tous aussi bien développés.

Au final, et même si je trouve que le roman met un peu trop de temps à se mettre en place, il reste une bonne histoire de fantasy urbaine qui présente une héroïne débrouillarde et intelligente, une romance qui peut agacer mais qui évolue agréablement, une intrigue bien construite et érudite, le tout servie par une belle écriture qui rend la lecture de l'ensemble plus qu'agréable.

http://ledragongalactique.blogspot.fr/2014/03/challenge-sfff-au-feminin.html

Le Comics de la semaine - Batman & Robin #35

Posted by with No comments
Batman & Robin #35
Scénario : Peter J. Tomasi
Dessins : Patrick Gleason

Une valeur sûre cette semaine avec la toujours très bonne série Batman & Robin. Mois spécial Futures End oblige, le précédent numéro remonte à Août et nous laissait sur une dernière page monumentale alors que Batman équipé de l’impressionnante armure Hellbat venait d’arriver sur Apokolypse pour récupérer le corps de son fils.

Effectivement, celui-ci après son exhumation par Ras’al Ghul dans le précédent arc ce retrouve entre les mains des légions de paradémons venus de la planète de Darkseid. Contre l’avis de la Justice League, et avec l’appui de la batfamily (sans Dick… :’( ), Bruce s’est mis en tête d’aller récupérer le corps de Damian coûte que coûte.

Alors que l’on pouvait s’attendre à une débauche de baston violente avec le chevalier noir au cœur de la tourmente, ce numéro prend un peu le contrepied. Bien sur, il y a quelques belles scènes de combats, mise en scènes magnifiquement par un Patrick Gleason toujours plus brillant à chaque épisode, mais le cœur de ce numéro va être le plan de Batgirl, Red Robin et Red Hood pour désobéir à Batman, le rejoindre sur Apokolypse et lui apporter leur aide. Et c'est un plaisir de voir Peter Tomasi nous réconcilier et faire travailler ensemble cette batfamily après son implosion lors de Death of the Family. Tomasi gère à la perfection les caractères des différents personnages et c'est un crève coeur de ne pas voir Dick Grayson, lui qui était le cœur de la famille, participer à cette réunion.

Un très bon épisode qui s'il délaye peut-être un peu l'intrigue, offre de belles scènes et un développement des personnages qui manque parfois cruellement dans d'autres titres.

Lectures en vrac #1

Posted by with 2 comments


Axiomatique - Greg Egan
Ça fait bien un an que je me lisais ce recueil par petits bouts entre deux romans. Je ne vais pas parler en détails de chaque nouvelle parce que je ne prend pas de notes et que pour la plupart, cela remonte à trop loin. Mais en tout cas c'est un excellent recueil de Hard Science, très diversifié et souvent vertigineux. Il développe de nombreux concepts forts intéressants, que ce soit en science "dure" ou sociale, et toujours bien intégrés dans des histoires passionnantes et jamais obscures pour le profane. Et c'est franchement un gros point fort. Intelligent et accessible.

 

Blue Spring Ride : Tome 1 - Io Sakisaka
Un shojo mignon comme tout sur les affres de l'adolescence. J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui présente avec justesse une héroïne très touchante.
Les dessins sont dans un style assez classique pour le genre mais sont très agréables.
Je vais continuer cette série, un peu de tendresse dans ce monde de brute ne me fait pas de mal  : )




Kick-Ass 3
Enfin, la fin de cette série qui s'attachait à nous présenter la vie de Dave Lizewski, l'un des premiers super-héros du monde réel. C'est égal aux 2 premières séries et dans l'ensemble cela clôture plutôt bien le tout, dans le sang et le rire.
Malheureusement, je trouve que ça se vautre complètement sur la toute fin avec un épilogue qui pue la morale dégoulinante. C'est consensuel et très dommage.

Le Comics de la Semaine - Ultimatum

Posted by with No comments

Il s'agit du recueil vf publié par Panini. Celui-ci contient :
Ultimates 3 - #1-5
Scénario : Jeph Loeb
Dessins : Joe Madureira

 
Ultimatum - #1-5
Scénario : Jeph Loeb
Dessins :
David Finch


Cet semaine, c'est VF avec un recueil qui trainait sur ma pile à lire depuis de nombreux mois, voir même années, j'avoue que je ne sais plus trop.
De l'univers Ultimate, je n'ai pas lu beaucoup de chose, la série Spider-man à partir justement de l'après Ultimate et que je continue toujours à suivre avec plaisir et les Ultimates de Jonahtan Hickman.
Dans ce volume, on a donc le droit d'une part à l'intégrale de la 3ème saison des Ultimates, repris par Jeph Loeb qui succède à Mark Millar et ensuite à la mini série Ultimatum du même Jeph Loeb.

De ce que j'en sais, les deux premières saison d'Ultimate ont toujours été loués, du comics mature, de grande qualité et qui donne la part belle à une réflexion politique sur les super-héros.
Je savais que par contre cette saison 3 était pas mal décrié, servi par un Jeph Loeb qui n'est plus que l'ombre de lui même, loin des excellentes choses qu'il a pu faire sur Batman (et que je n'ai toujours pas lu, je sais, honte sur moi).
Trêve de suspense, la saison 3 est effectivement assez mauvaise d'un point de vue scénaristique, et ce sans même parlé des dialogues qui sont même parfois complètement ridicule. Ce pourrait être très pénible à lire si ce n'était pas servi par un Joe Madureira au top.
Les choses s'améliorent un peu avec la mini série Ultimatum qui si elle n'offre pas grand chose d'original, sort un peu du ridicule des épisodes précédents. Bien sûr cela reste très cliché mais l'histoire offre son lot de retournements de situations et de morts violentes (qui sont définitive dans l'univers Ultimate).

Au final, il reste un volume dispensable qui tient du gros blockbuster un peu décérébré et qui se résume à une suite de grosses bastons et de trahisons. Entre Mad et Finch c'est très beau mais c'est quand même très creux.

La Tour de Babylone - Ted Chiang

Posted by with 6 comments
La Tour de Baylone - Ted Chiang

La tour de Babylone
On pourrait avoir tendance qualifier cette 1ere nouvelle de Fantasy biblique mais au final il s'agit bien de pure SF. Effectivement, celle-ci prend place à l'époque de la construction de la tour de Babel où les hommes tentent d'atteindre le royaume divin. Mais en avançant dans le récit, on découvre un monde sensiblement différent qui présente une cosmogonie originale et au final radicalement étrangère à notre univers.

Comprends
Une histoire sur l'intelligence et les capacités inexploitées du cerveau, un thème récurrent dans la SF comme en témoigne le récent Lucy de Besson mais traité ici avec érudition et intelligence.

Division par Zéro
Comment faire face quand tout ce en quoi on croit s'écroule et qu'on s'est acharné à en faire la démonstration ?
L'histoire de ta vie
Une superbe histoire de 1er contact extraterrestre. Une linguiste va être recruté par le gouvernement pour apprendre et comprendre la langue d'être venus d'ailleurs et plus elle va progresser, plus sa perception du monde va s'en trouver changé. C'est une histoire sensible et touchante, très intelligemment raconté, probablement la meilleure nouvelle du recueil. 

Soixante-douze lettres
Une révision du mythe de golem qui fait une plongé dans l'évolution. Sympathique mais pas le texte qui m'a le plus marqué.

L'évolution de la science humaine
Un texte court et que j'ai trouvé très anecdotique.

L'Enfer, quand Dieu n'est pas présent
Dans un monde où l'existence de dieu est avérée et où les apparitions d'anges sont monnaie courante, l'histoire d'un homme dont la femme a été tué à cause d'une visitation et qui doit faire face à son deuil et trouver un moyen d'aimer dieu malgré lui.
Si j'ai bien aimé le déroulement global de cette histoire et les implications qui sont posées par l'existence d'un tel monde, la fin ne m'a pas plu du tout versant trop dans la morale religieuse je trouve.

Aimer ce que l’on voit, un documentaire
Originale dans le fond et dans la forme, cette dernière nouvelle se présente comme une série d'interview pour parler de la calliagnosie. Il s'agit d'une modification neurologique volontaire ayant pour but de supprimer les considérations d'ordre esthétique lorsque l'on regarde un visage. Le but étant de créer une société où l'on ne serait pas discriminé par un visage ingrat, voir franchement laid ou bien avantagé par sa beauté par exemple. Si le but premier parait louable, les différents intervenants permettent de se faire une idées complète des problématiques rencontrés, des bons ou des mauvais côté et au final n'apporte aucune réponse toute faite et nous laisse nous interroger.

Au final, on a affaire ici à un excellent recueil très varié qui fait la part belle aux interrogations scientifique, qui reste accessible et qui présente Ted Chiang comme un auteur plein d'idées qu'il faudra suivre !
Dommage que le monsieur ne soit pas plus prolixe.

Sur l'écran - Septembre 2014

Posted by with 6 comments



Breaking Bad - S01 & S02
Depuis le temps que tout le monde me tanne avec cette série, la sois disant série du siècle, et bien... je dois dire que je suis conquis, c'est vraiment mortel, une grosse claque !
Tout est bon dans cette série, chaque épisode même les plus lents ont leur place et rien n'est superflu. C'est du grand art, c'est prenant et ça nous entraine de surprise en surprise !!

The Legend of Korra - S03//E09-13
Après une petite pause, j'ai enchainé quasi d'un coup les derniers épisodes de la saison 3, qui se trouve être l'avant dernière saison :'(
Je l'ai trouvé en tout cas très réussi, avec des adversaires charismatiques, des combats épiques et une fin de saison douloureuse qui rend plus qu'impatient de passer à la prochaine saison !!
Coup de bol, celle-ci vient de commencer. Je n'ai pas encore vu le premier épisode mais j'ai piétiné d'impatience devant le trailer très prometteur !

Le Dernier Rempart
Un film d’action assez basique avec Schwarzy sortit en 2013, soit 10 ans après son précédent film.
Le pitch est simple, un criminel fonce à toute vitesse vers le Mexique et le shérif Schwarzy qui prépare sa retraite dans une petite ville frontalière tranquille se retrouve sur sa route.
J'ai beaucoup ri, c'était tout de même sympathique ^^

Knights of Badassdom
Une bande de potes participe à un jeu de rôle grandeur nature quand par mégarde, l'un d'entre eux à le malheur d'invoquer un vrai démon.
Ce film est complètement fauché et ça se voit carrément mais c'est un gros délire qui fait passé un bon moment, pour peu que l'on soit sensible au JDR et/ou à la Fantasy. Et puis il y a Peter Dinklage et Summer Glau !!! <3

Le comics de la semaine - Low #1-2

Posted by with No comments
Low #1-2
Scénario : Rick Remender
Dessins : Greg Tocchini

Rick Remender est un scenariste qui monte depuis quelques années. Je l'ai personnellement découvert avec son excellent run sur Uncanny X-Force (2011-2013) puis j'ai continué avec son passage très sympa sur Venom et plus récemment avec Captain America et Uncanny Avengers où il fait du très bon boulot. Je n'avait encore jamais lu un de ses travaux plus personnel et c'est donc l'occasion avec Low.

Dans un futur lointain, alors que l’expansion du Soleil menace toute vie sur Terre, du coup les survivants se sont réfugiés dans des cités sous-marine et ont envoyés des sondes dans l'espace profond à la recherche d'un nouveau monde habitable...
Dans ce contexte purement SF et limite apocalyptique, le récit va s'attarder sur la famille Caine et plus précisément à Stela, la mère de la famille. Difficile d'en dire plus sans trop dévoiler l'histoire tellement il se passe de chose dans ce premier épisode. Le contexte est posé avec clarté et déjà les retournement de situation s'enchaine avec violence.
Avec 2 épisodes lus pour l'instant, j'ai déjà une furieuse envie d'en savoir plus et de voir où va nous emmener Remender. Une chose est sûr, c'est qu'il ne prend pas de gants pour le faire, c'est un récit mature et on sent qu'il peut se lâcher ici bien plus que sur ses boulots pour Marvel.
Un mot sur les dessins de Tocchini qui sont, je trouve tout bonnement magnifique. Il a un style assez brouillon et un peu déstructuré qui pose vraiment l'ambiance du titre.


Futuroscope

Posted by with 4 comments


Dernièrement, je suis allé visité le parc du Futuroscope. Avec un nom pareil, une architecture assez "futuriste" et des attractions basées sur le cinéma 4D, la 3D et l'immersion, ce parc avait tout pour titiller ma curiosité et j'ai enfin sauté le pas, accompagné de ma moitié.
Le bilan de la visite est globalement positif, la plus part des attractions (bien que je préférerais leur donner un autre nom) consiste en des documentaires immersif sur écran géant ; sur la vie animale ou sur l'espace. 
Il y aussi une certaine volonté éducative avec un jeu qui sensibilise sur la pollution des mers et notamment les continents de plastique, un espace qui présente la maison zéro carbone avec des panneaux explicatifs sur les matériaux écolo et la géothermie, un autre qui présente différents moyens de productions d'énergies avec leur pour et leur contre (nucléaire, éolienne, énergie photovoltaïque...).
C'est plutôt bien fait et plutôt intéressant, mais je trouve que toute cette partie n'est pas assez développée et mise en avant.

Je m'attarderais sur 2 attractions qui ont retenues particulièrement mon attention

Mission Hubble
Il s'agit d'un film projeté en 3D sur un écran IMAX proprement gigantesque. Monté à partir d'images réel tournée sur Terre et en orbite, le film reconstitue un historique du télescope Hubble et projette le spectateur au cœur de sa dernière mission de maintenance.
Certaines images sont superbes et très immersives, donnant presque l'impression de flotter à quelques centaines de kilomètre de notre Terre.

Choc Cosmique
Présenté dans un Planetarium, cette projection nous fait voyager sur des millions d'années, présentant encore une fois de manière immersives les chocs cosmiques qui ont façonnés notre système solaire. DDes origines de la Terre jusqu'à la fusion de la voie lactée avec une autre galaxie, on est complètement transporté, guidés par la voix douce et passionnante de... laurent deutsch... C'est le seul bémol...