Tag Séries TV

Posted by with No comments
Vu ici, je me suis dit que j'allais apporter ma pierre à l'édifice :)

1. A quelle série dois-tu ton premier souvenir de télévision ?
 J'hésite. J'ai un vague souvenir d'un épisode de Star Trek quand j'avais 8 ou 9 ans je pense. Mais sinon mon attirance pour les séries US à commencé réellement avec Space 2063 et X-files.

2. Quel est le chef-d’œuvre « officiel » qui te gonfle ?
Lost. Mais bon, je vais finir par m'y mettre histoire d'avoir un véritable avis.

3. Quel classique absolu que tu n’as jamais vu et d’ailleurs pas eu l’envie de ?
Urgences, parce que les série médicales, je supporte pas...

4. Quelle est la série, unanimement jugée mauvaise, que tu as « honte » d’aimer ?
Aucune, j'ai pas honte de ce que je regarde :D

5. Quel est la série que tu as le sentiment d’être le seule à aimer ?
Heu là je vois pas, à peu près toutes les séries que je regarde sont vu par au moins une ou deux de mes connaissances.
 
6. Quelle série aimerais-tu faire découvrir au monde entier ?
Buffy, il y a encore des gens qui ne comprenne pas que c'est un chef d'oeuvre et que Joss Whedon est un génie.
Ha oui tiens sinon Babylon V.J'ai enfin pu me voir toute la série il y a 3 ans et ça vaut vraiment le coup. JMS est doué, ya pas à dire.
 
7. Quelle série ferais-tu regarder à ton pire ennemi pour le torturer ?
Plus belle la vie...

8. Quelle série pourrais-tu voir et revoir ?Buffy et Battlestar Galactica (nouvelle version). Mais surtout Buffy je pense, rapport à l'époque où je l'ai découverte.

9. Quelle série faut-il voir pour y découvrir un aspect essentiel de ta personnalité ?
Ha bah Buffy. Rapport au monde qui craint et tout ça tout ça quoi...

10. Quelle série t’a fait verser tes plus grosses larmes ?
Buffy, encore et toujours.

11. Quelle série t’a procuré ta plus forte émotion érotique ?
Heu, je sais pas. Nan pas Buffy.. Quoique, à l'époque j'avais 14ans, les hormones en ébullition ^^

12. Quelle série emporterais-tu sur une île déserte (en plus d’un générateur et de la télévision) ?
Déjà, je prendrais le pc plutôt qu'une télé, je pourrais y caser beaucoup plus de série^^

13. De quelle série attends-tu la sortie en DVD avec la plus grande impatience ?
Highlander. Ouais, la saison une est sorti en France et pour une sombre histoire de droit et de pognon, la suite n'a jamais vu le jour... du coup j'ai un peu les boules.

14. Quel est selon toi le film adapté d’une série le plus réussi ?
Star Trek First Contact je pense. Après j'ai pas vu énormément de film tirés de série.
Ha oui, le premier film X-files, c'était dans la continuité de la série, un gros épisode sur grand écran. J'étais à fond dedans à l'époque du coup j'avais adoré.
 
Voilà voilà, c'était marrant et ça anime le coin en attendant que je finisse mes lectures ;)

China Miéville - à paraitre

Posted by with No comments
Une news que j'avais un peu zappée: The City & The City, le dernier bestseller de China Miéville sera bel et bien publié en france en 2011 par fleuve noir!!
Bon, par contre, ils annoncent le second semestre...
Ça fais loin, mais au moins, il arrive. Et je dois avouer que depuis mes lectures de Perdido Street Station en début d'année, et de Lombres plus récemment, j'attends ce nouveau roman avec beaucoup d'impatience.
Heureusement qu'il me reste quelque livres du bonhomme à lire pour attendre jusque là.

Voici le Synopsis d'amazon.com traduit (tant bien que mal) par mes soins (un peu d'indulgence ;))
Lorsque le corps d’une femme assassinée est retrouvé dans l’extraordinaire et décadente cité de Bes el, quelque part en Europe, cela ressemble à la routine pour l’inspecteur Tyador Borlu de la « Section des Crimes Extrême ». Mais alors qu’il enquête, les preuves commencent à montrer des conspirations plus étranges, et plus mortelles que tout ce qu’il avait pu imaginer.
Bientôt, son travail va le mettre lui et ses proches en danger. Borlu va devoir voyager jusqu’à la seule métropole sur terre qui soit aussi étrange que sa ville, à travers une frontière comme aucune autre.

Pour rapel, le livre à obtenus les prix suivants: Prix Hugo du meilleur roman 2010, prix Arthur C. Clarke 2010, prix British Science-Fiction 2010, prix Locus du meilleur roman de fantasy 2010, prix World Fantasy 2010.
A mon avis,c'est pas prêt de s'arrêter avec la publication française.

Critique du roman sur www.scifi-universe.com - ici

Lombres - China Méville

Posted by with No comments
Lombres - China Miéville
Au Diable Vauvert // 2009 (vo 2007) // 637pages

En une petite dizaine d’années, 7 livres publiés (dont 5 en France) et une douzaine de prix (oui, presque 2 par livres de moyenne, pas mal…) on peut dire que China Mièville est un auteur qui compte, voire le prodige de la Fantasy. Un genre qu'il a su renouveler en l'amenant sur des terrains encore inexplorés et qui sortent des canons habituels. Son imagination débordante et sa très grande inventivité, il la met cette fois au service des plus jeunes, avec Lombres, dernier roman paru en France et première incursion en littérature jeunesse pour China Miéville.

Zana et Deeba, deux jeunes Londoniennes de 12 ans sont les meilleures amies du monde. Leur univers commence à devenir mystérieux lorsque des signes bizarres se mettent sur leur chemin. Entre un renard trop curieux et un parapluie indiscret, il n’en faut pas plus pour que bientôt elles se retrouvent à quitter Londres pour découvrir sa jumelle loufoque, Lombres.
Au fil de leurs pérégrinations, elles vont se faire des amis tous plus étranges les uns que les autres, mais surtout découvrir une terrible menace qui pèse sur les deux villes ; le terrible Smog, créature informe faite de brouillard nauséabond dont une prophétie annonce le retour et la défaite.
Oui, mais que faire quand une prophétie est bidon, quand les choses ne se passent pas comme il est écrit et quand tout va de travers ?

Si le roman commence doucement, prenant le temps de bien nous présenter les deux jeunes protagonistes, on ne s'ennuie pas un instant et l’on très vite happé par la magie et l'incongruité de Lombres. Nous entrainant dans une sorte de quête assez classique (un mal terrible menace la Ville, à nos héroïnes de le vaincre), le roman va brusquement changer de direction, surprenant et amusant le lecteur. Le talent stylistique de China Miéville n’est plus à démontrer et il se livre ici à de nombreuses créations autour des mots qui sont souvent hilarantes. Bravo au traducteur d’ailleurs qui a su retranscrire les jeux de mots subtils qui émaillent le roman.
Sur fond de menace écologique, China Miéville livre un excellent roman jeunesse, qui va lorgner du côté de Narnia et Alice au Pays des Merveilles sans les copier. Il s'empare de nombreux codes de la fantasy tel que la destinée ou les prophéties et les démonte pour mieux s'en resservir à sa manière, avec humour et originalité. Une très bonne lecture qui montre que China Miéville est un auteur vraiment bon et qu’il n’a aucun problème à adapter son style au lectorat qu’il vise.

C'est un constructeur de monde doué et s’il met ici ce talent à portée des plus jeunes, son roman n'est pas pour autant enfantin. Merveilleux et enchanteur, il saura aussi plaire aux grands qui veulent se laisser prendre au jeu.