L'ascension de Skywalker - quelques reflexions

Posted by with 4 comments
Star Wars Episode IX : The Rise of Skywalker

Bon ça y est !!! J'ai enfin vu le dernier volet de la Saga Skywalker, qui clôture ce pan de l'univers Star Wars. Enfin jusqu'à ce qu'on ai la suite en comics, roman et peut-être nouveau film ?!

Bref Star Wars ne mourra jamais quoi :)

Enfin du coup j'avais envie de revenir sur quelques point de ce dernier film qui m'ont marqué. Je  ne vais pas faire une chronique exhaustive, mais du coup attention ce sera plein spoilers !

Les origines de Rey et le retour de Palpatine

J'ai adoré The Last Jedi, pour sa déconstruction du mythe, et le fait de ne pas donner d'ascendance prestigieuse à Rey allait dans cette direction. Tout le monde peut être un Jedi, le sang n'importe pas.

Bon du coup JJ Abrams à décidé que Rey était la petite fille de Palpatine. Ok. Pourquoi pas.

C'est pas illogique d'imaginer qu'un vieux politicien verreux devenu empereur de la galaxie ait des enfants cachés un peu partout, et le côté je vais projeter ma conscience dans ton corps pour revenir plus jeune et plus fort ça me plait à fond. Et bien sûr tout cela rappelle fortement le comics Dark Empire, publié entre 1991 et 1995 qui nous raconte le retour de l'empereur cloné et qui est dans mon panthéon personnel des œuvres de l'Univers étendu Légende.

Alors oui, ça sort de nulle part, puisque le retour de Palpy est expliqué par une phrase au début du texte déroulant et que rien dans les précédent film n'annonce l'ascendance de Rey. Mais pour peu qu'on accepte le postulat, cela fonctionne plutôt bien, avec une Rey qui lutte pour prouver qu'on est pas définit par nos origines mais par nos actions.

La rédemption de Ben Solo et le lien avec Rey

Là encore, j'avais l'impression que Rian Johnson avait détruit cette possibilité en faisant de Kylo Ren le leader du Premier Ordre. Il enterrait définitivement tout espoir de revenir en arrière et j'aimais ça. Après tout, après avoir commis le parricide, y-avait-il une lueur de Ben en Kylo.

Pour JJ Abrams oui. Et... ok. Oui c'est déjà vu, oui on a un énième bad guy romantisé qui revient. Oui. MAIS Adam Driver. Voilà.

Bon je développe. Adam Driver et Kylo, m'ont marqué depuis le début de cette trilogie, cet acteur est parfait dans ce rôle, il apporte toute une palette d'émotions et de nuances au personnages, il est vraiment phénoménal. Pour preuve son jeu après sa rédemption en tant que Ben. Il est transformé, ce n'est vraiment plus la même personne. Plus la même tension sur son visage, dans ses postures, une insolence qui rappelle celle de Han Solo mais avec la retenu de Leia et la Force des Skywalker.

Il est parfait.

Le basculement au moment de la mort de Leia est peut être trop rapide, je ne sais pas, il me faudrait d'autres visionnages. Je pense que toute l'influence de son lien avec Rey a fait une grosse part du travail. D'ailleurs, je suis très heureux de voir que JJ Abrams à conservé ce point de Last Jedi et l'a poussé plus loin encore.

Seul point éventuellement négatif... Le baiser. Ben se sacrifie finalement pour Rey, il donne sa vie pour elle et au moment de mourir, ils échangent un baiser. Sur le coup j'étais vénère. Il la torture, la traque et la manipule depuis 3 film, on veut pas voir ça. On ne veut pas encore d'une relation toxique romantisée merde !

Mais avec le recul, il n'y a pour moi aucune tension romantique dans ce baiser. J'y voit un élan d'affection, quelque chose de fort, mais pas de lien romantique. Je pense que dans d'autres circonstance, Rey et Ben seraient devenu de grand amis, des compagnons inséparable, unis dans la Force et c'est ce que j’entraperçois ici.

Poe et Finn et la représentation LGBT...

*sigh* Quelle tristesse, quelle occasion manqué. Quand je repense à ce merveilleuse alchimie entre les deux personnages... Il y avait moyen de faire quelque chose de magnifique entre ces deux là, mais... le pognon potentiellement perdu dans certains pays avec une romance gay entre deux persos à gagné.

Naaaaan, à la place, on a JJ Abrams qui tease de la représentation LGBT dans le film et au final on a une scène de baiser lesbien entre deux persos anecdotique que tu rates si tu clignes des yeux au mauvais moment. Une scène tellement anecdotique qu'elle a été coupé au montage pour la sortie du film dans certains pays bien homophobes...

Et puis on a le perso de Zorii, une femme venu du passé de Poe qui est au demeurant fort cool, même si peu développée, mais avec qui on essaye de nous forcer l'hétérosexualité de Poe. C'est rageant et ça ne fonctionne pas. De la même manière, Finn semble vouloir faire une déclaration d'amour à Rey. C'est sans aucune subtilité, mais HEUREUSEMENT, rien n'est jamais dit explicitement. Résultat, rien ne vient vraiment invalider la possibilité de Poe/Finn dans ce film, même si tout est fait pour nous le laisser supposer, comme si la production essayait de marcher sur le fil sans vraiment se décider...

Le scandale de Rose

Rose est un des meilleurs perso secondaire de cette trilogie. Apparut dans Last Jedi, elle y est fortement caractérisée, bien développée, et représente les sans voix, le petit peuple qui subit les héros inconscient et qui fait son job. Elle est la prolétaire qui fait prendre conscience à Finn de l'importance du combat, de pourquoi on se bat et de pourquoi il faut vivre.

Et elle a moins de 10 lignes de dialogues et 3 min à l'écran dans Rise of Skywalker. C'est juste un scandale. Avec tout le harcèlement raciste et mysogine qu'a subit l'adorable actrice Kelly Mari Tran après la sortie de Last Jedi, ça sonne comme une reddition de la production face à cette frange toxique et gerbante du fandom Star Wars.


Bon, voilà, cette fois c'est fini pour la saga Skywalker (enfin, on verra bien ^^).

Quoi qu'il en soit, j'ai passé un très bon moment avec ce dernier film, malgré ses imperfections et sa légèreté. Ce que je retiendrais de cette trilogie, ce sera de belle choses, d'ecellent personnages, mais un manque flagrant de vision à long terme.
En attendant il reste l'univers étendu, et puis de nouveaux films à venir qui explorons de nouveaux pans de cette univers infini !