Utopiales 2015 - Anthologie officielle

Posted by with 6 comments

Utopiales 2015 - Anthologie
Actu Sf // 2015 // 408 pages
Aujourd'hui, retour sur l'anthologie officielle des Utopiales, un recueil de nouvelles toujours plaisant à lire qui permet de se replonger dans l'ambiance du festival au travers d'une sélection de textes écrits par les auteurs invités.


 
Sommaire :
- Alain DAMASIO, Les Yeux en face des trous
- Aliette DE BODARD, Immersion
- Jérôme NOIREZ, Welcome Home
- Philippe CURVAL, Un demi bien tiré
- Joël CHAMPETIER, Dieu, un, zéro
- Daryl GREGORY, Les Aventures de Rocket Boy ne s'arrêtent jamais
- Jean-Laurent DEL SOCORRO, Le Vert est éternel
- Charlotte BOUSQUET, Coyote Creek
- Stéphane PRZYBYLSKI, Intelligence extra-terrestre
- Laurent QUEYSSI, Pont-des-Sables
- Fabien CLAVEL, Versus
- Robert SILVERBERG, Smithers et les fantômes du Thar
- Mike CAREY, Visage

Utopiales 2016, c'est bientôt !

Posted by with 8 comments

C'est bientôt le Festival des Utopiales, et comme tout les ans depuis maintenant 6 ans, je ne raterais pas ce rendez-vous incontournable de la SF !
Toutes les infos sont dans la vidéo !

Tag Book Fangirling

Posted by with 4 comments



Parce que répondre à un petit tag littéraire de temps en temps c'est toujours sympa (et que mine de rien ça anime le coin à moindre frais[hum, oui je sors]) je reprend ici le Book Tag Fangirling que j'ai trouvé chez Albédo, le blog de Lutin82.

Quel roman qui n’est pas encore adapté au Cinéma attendez vous impatiemment , et quel réalisateur voyez vous pour relever le défi ?
J'aimerais beaucoup voir la trilogie de Fils des Brumes de Brandon Sanderson être adaptée ! Déjà, l'histoire est épique et passionnante, et puis en plus les combat d'alomancien on tellement de potentiel cinématographique ! Ça en jetterait carrément je suis sûr :)
Comme réalisateur, j'avoue que je n'ai pas trop d'idée, je ne m'y connais pas suffisamment. Par contre, je verrais carrément Ellen Page dans le rôle de Vin ! 


Avez vous déjà été dans un lieu par rapport à un roman que vous avez lu? (par exemple aller au 221 b Baker Street, ou aller dans l’hôtel où a dormi Hemingway à Paris quand il était soldat pendant la WWII, …) ?
Ho oui ! Il y a quelques année, je suis partie en écosse, et j'en ai profité pour visiter deux lieu en rapport avec Harry Potter. Tout d'abord, le salon de thé Elephant House à Edimbourgh, qui est le lieu ou J. K. Rowling se rendait pour écrire le premier tome.
Et ensuite, plus tard dans le voyage, j'ai pris le Poudlard Express. Il s'agit en réalité du Jacobite Steam Train, une ligne de train à vapeur entre Fort Williams et Mallaig et qui passe sur le viaduc de Glennfinan, le fameux viaduc que l'on voit dans les films. C'était franchement super cool ! :D


Y a-t-il un roman où vous avez haït le personnage principal et pourquoi ?
Haït c'est peut être fort, je ne crois pas avoir vraiment détesté de personnage à ce point. Par contre s'il y en a bien un qui est loin de m'être sympathique, c'est Poil de Carotte, le personnage principal de Je Suis Ton Ombre, roman (très) horrifique de Morgane Caussarieu.
Il faut dire qu'il n'a vraiment rien pour lui le pauvre gamin. Bête, méchant, lâche, assez pathétique même, on peut éventuellement avoir pitié de lui par moment, mais dans l'ensemble il s'avère assez détestable. Le roman lui est grandiose !

Quelles est la taille de ta PAL (et wish-list) pourquoi ce nombre là ?
Alors, si j'en crois Livraddict, ma PàL s'élève actuellement à 272 bouquins ! Argh ! Et pourquoi, bah heu, je sais pas, mais clairement, ce n'est pas de ma faute. D'ailleurs, si l'on en croit Xapur, la PàL s'avère être un, je cite : "organisme symbiotique, qui a une vie autonome et qui exerce un contrôle mental sur l’être humain qui l’alimente". Donc clairement, j'y suis pour rien !

Qu’envisages-tu de commander au Père Noël question livres ( monde imaginaire, il n’y a pas de limites) ?
No limits !! Bon du coup j'aimerais avoir ma lettre d'entrée à Poudlard. Hein quoi ? Comment ça je suis trop vieux !! Nan sinon, j'aimerais beaucoup avoir, juste pour la collection des bouquins en édition Barne & Nobles Leatherbound Classics ou des Penguin Classics qui sont des éditions magnifique. Uniquement en anglais certes, mais c'est bô !


Bon, sinon, il est de bon ton de taguer, mais comme je ne veux pas faire de jaloux, ou bien mettre dans l'embarras des blogueuse un peu absente (wink wink, celle qui savent, savent), que se taguent ceux qui veulent ! :)

[RO] La Fille d'Elminster - Ed Greenwood

Posted by with No comments
La Fille d'Elminster
Ed Greenwood
Milady // 2011 (2004 pour la VO) // 432 pages

Ma relecture récente de la trilogie des héros de Phlan m'a donné l'envie de me replonger de nouveau dans l'univers des Royaumes oubliés, et c'est donc avec un roman que je n'avais pas encore lu, et un personnage que j'aime beaucoup que j'y suis retourné.

Narnra est voleuse à Eauprofonde, une profession qu'elle exerce un peu par défaut depuis l'assassinat de sa mère. Sa vie va changer lorsqu'elle va tenter de détrousser la mauvaise personne, le vieux favori de Mystra, le vieux Elminster. Elle va ainsi se retrouver propulsée dans une aventure haletante qui va l'amener au cœur des intrigues de palais du Cormyr. Entre des magiciens de guerres, des mages rouges de Thay, des dragons et la révélation surprenante de son ascendance, elle va avoir fort à faire !

Avec ce nouveau volume de la série, on retrouve avec plaisir le plus vieux mage des Royaumes dans une aventure qui s'annonce épique et assez travaillée. Si dans un premier temps c'est bien sûr Narnra qui est mise en avant, on se retrouve très vite avec de multiples intrigues et de très nombreux personnages pour nous raconter une histoire de complot, de guerre de succession et d'héritage.

Héritage avec bien sûr Narnra, que l'on découvre rapidement être la fille d'Elminster, ou plutôt l'une des filles, le vieux mage étant un coureur de jupon notoire. C'est un thème que l'on va retrouver aussi dans d'autres pans de l'histoire, avec les complots visant à destituer le tout jeune Azoun V, héritier légitime du trône du Cormyr et avec le plan secret du vieux Vangerdahast, ancien mage royal du Cormyr qui tiens à laisser sa marque après sa mort, dans une tentative risquée de protéger le royaume des forêts.

Une chose qui fait que j'apprécie beaucoup les livres d'Ed Greenwood, c'est qu'on a souvent le droit à de nombreux points de vue sur les Royaumes. Ce dernier en étant le créateur, on sent bien que c'est de son bébé qu'il s'agit et qu'il l'aime particulièrement. C'est foisonnant, assez débridé, parfois même un peu brouillon, mais pour peu qu'on aime cet univers, on ne peu qu'être ravis.

Le roman n'est tout de même pas sans défauts et possède parfois quelques longueurs. On retiendra particulièrement une course poursuite interminable sur les toits de Marsembre. Mais le principal problème, c'est que ce roman, s'il s'inscrit dans la série des Elminster, peut poser des problèmes de compréhension à quelqu'un qui ne possède pas une connaissance un peu plus vaste des Royaumes. Effectivement, son intrigue puise au cœur de la trilogie du Cormyr, une série dont malheureusement seul le premier tome à été traduit chez nous. Le problème c'est que des évènements majeurs comme par exemple la mort du roi Azoun IV sont narrés dans les tomes suivants et sont indispensables à la bonne compréhension du présent volume.

Ed Greenwood, qui est le créateur des Royaumes Oubliés, a souvent été décrié pour son style plus que moyen, un défaut qui ne m'a jamais frappé, ses romans, et notamment sa série sur Elminster faisant souvent partie de mes préférés, et ce nouveau volume de la série ne fait pas exception. Il n'est certes pas sans défauts, mais ceux-ci sont sommes toutes assez secondaire et on passe un excellent moment en compagnie du vieux favori et de son entourage. On reste dans une fantasy classique, avec guerriers, magiciens, donjons et dragons, mais quand on lit ces romans, c'est ce qu'on recherche, et ici, c'est plutôt bien fait !

Paper Girls, tome 1

Posted by with 2 comments
Paper girls, tome 1
Paper Girls, épisodes #1 - #5
Brian K. Vaughan, Cliff Chiang et Matthew Wilson
Urban Comics (Image Comics) // 2016 // 160 pages 

Paper Girls, c'est la dernière série régulière de Brian Vaughan, l'excellent auteur des toutes aussi excellentes séries Y le dernier homme (finie et éditée en 5 intégrales chez nous par Urban) ou bien Saga, toujours en cours avec 6 volumes actuellement. Si l'auteur se fait assez rare, se concentrant sur quelques séries sans multiplier les titres comme un Jason Aaron ou un Rick Remender, c'est toujours un plaisir de le lire, car il revient toujours avec des séries très différentes, se renouvelant sans cesse.

Cleveland, Ohio, 1er novembre 1988. Au lendemain d'Halloween, Erin, 12 ans, enfourche son vélo pour son premier jour de boulot, la distribution de journaux. Dans une ville encore endormie, drapé des vestiges de la soirée de la veille et où rôde encore quelques adolescents désœuvrés en costume de monstres, elle va rapidement faire la connaissance de 3 autres Paper Girls de son âge, Mac, KJ et Tiffany. Les 4 adolescentes décident de partir ensemble faire leur tournée, mais vont rapidement se faire agresser par 3 hommes étranges, masqués qui vont leur voler un talkie-walkie. Bien décidées à récupérer leur bien et se faire justice, nos héroïnes partent à la poursuite de leurs agresseurs. C'est ainsi qu'elles vont tomber sur une machine étrange, découvrir que la population de la ville à mystérieusement disparue, que des créatures bizarres, entre le ptérodactyle et le perroquet, on envahie le ciel et se retrouver au milieu d'un conflit générationnel mystérieux, voir temporel.

Au fil des 5 épisodes qui composent ce premier volume, Vaughan met en place beaucoup d'éléments, fait intervenir des personnages étranges, ouvre de nombreuses intrigues, et enchaine sans temps mort les péripéties pour nos adolescentes, imposant un rythme soutenu qui laisse peu de place pour se poser. Il en résulte une lecture très dynamique, on tourne les pages avec avidité, on découvre une histoire qui s'annonce énorme, et si on a au final beaucoup de questions et peu de réponses, le scénariste ne nous laisse pas non plus complètement dans l'obscurité en répondant à quelques interrogations.
Mais plus que son scénario qui pour l'instant reste assez mystérieux, c'est encore une fois par des personnages très réussis et aussi par une ambiance très ancrée dans les années 80 que Brian K. Vaughan tape juste.

Impossible de ne pas évoque E.T., les Goonies ou même le plus récent Super 8. On retrouve ici ce qui faisait le sel de ce genre de film, une équipe de jeunes ados malins et aventuriers qui ne se laisse pas faire et se retrouve plongée dans une histoire plus grande qu'eux, des adultes absents, incapables ou bien antagonistes. Montées sur leurs BMX, baladeurs cassettes sur les oreilles, Reebok et converses aux pieds, vêtues de bombers ou de veste en jean, nos 4 jeunes filles ont le look typique de l'époque qui fait sourire et titille la fibre nostalgique.
Mais les années 80, au-delà de la nostalgie c'est aussi une époque raciste, homophobe et où les femmes ont du mal à avoir accès à ce qu'elle voudrait, et Brian K. Vaughan met le doigt sur ces points avec justesse, et tacle proprement.

Ce n'est d'ailleurs sûrement pas anodin s'il nous propose un casting principal 100% féminin. Comme on a pu le voir dans ses œuvres précédentes, Y le dernier homme surtout, mais aussi Saga ou bien Les Seigneurs de Bagdad avec ses animaux anthropomorphisés, il s'attache toujours à construire des personnages féminins complexes, multifacettes et intéressants, allant au-delà des stéréotypes, et une fois encore c'est le cas ici.
Nos 4 jeunes filles sont toutes aussi intéressantes que différentes et s'avèrent au fil du tome plus nuancées qu'au premier abord. Elles découvrent leurs failles sous la badassitude, et le courage sous la timidité, et se révèlent toutes aussi cool qu'attachantes.

Concernant la partie graphique, Vaughan s’est cette fois adjoint les services de Cliff Chiang, que l'on a pu découvrir dernièrement sur la série Wonder Woman d'Azzarello. Et il offre ici un travail remarquable avec des compositions travaillées aux petits oignons, un style clair et détaillé, et des personnages très expressifs. Le tout est rehaussé à la perfection par la colorisation de Matthew Wilson qui pose une très belle ambiance.

Paper Girls a remporté cette année l'Eisner Award de la meilleure nouvelle série régulière, et il va sans dire que c'est amplement mérité. Brian K. Vaughan se renouvelle encore ici, avec une histoire qui ne fait que démarrer certes (et qui s'achève d'ailleurs sur un superbe cliffhanger), mais qui pose de solides bases et porte beaucoup de promesses. Une vraie réussite sur tous les plans, autant graphique que scénaristique, un bon comics qu'on a hâte de retrouver pour un prochain tome !

Du nouveau dans la PàL | Septembre 2016

Posted by with 11 comments
Après deux mois sans acquisition (à la grande joie de Tigger Lily) je pense que ma PàL a paniqué. Résultat, elle a recommencé à prendre un peu d'embonpoint de manière relativement incontrôlable. Du coup, + 19 ce mois-ci... oui... je sais... Et malgré pas mal de lectures, je me retrouve avec une pile qui culmine actuellement à 264. Oui, c'est mal.

Les Entrées :

Un Pont sur la Brume - Kij Johnson
L'Homme qui mit fin à l'Histoire - Ken Liu
Les deux nouveaux titres de la collection Une Heure Lumière, parce que cette collection est déjà devenue une incontournable que j'achète les yeux fermés (oui, pas pratique pour lire après)

Annihilation - Jeff Vandermeer
Le titre, la couverture et les conseils du libraire m'ont convaincus
Extinction Game - Gary Gibson
Plop - Rafael Pinedo
La Route - Cormac McCarthy

Du post apo, choisi par ma compagne avec qui je fais pàl commune (oui oui). Je les mets ici parce que je compte bien les lire aussi ! 

L'espace d'un an - Becky Chambers
Mireille Rivaland l'avait très bien vendu lors d'une rencontre avec l'Atalante il y a quelque temps, et comme j'ai vu d'autres bons avis, j'ai pris :)
Omale, intégrale 2 - Laurent Genefort
Après ma très bonne lecture du premier volume, j'ai vite pris la suite de cette très bonne saga.
Le rêve des forêts - Gerard Klein
J'avais trouvé les tomes 2 et 3 dans une brocante, j'ai pris le 1er, ça peut servir ^^ Je vais essayer de le lire avant les Utos.



La passe-miroir, tome 2 : Les Disparus du Clairdelune - Chrystelle Dabos
Après un très bon premier tome, j'avais quand-même hâte de lire la suite. C'est prévu pour décembre, parce que c'est une saga qui sent bon l'hiver je trouve.

Les enfants de Hurin - JRR Tolkien
Du Tolkien que je n'ai pas lu, il était temps d'y remédier !
Le Royaume Rêvé, tome 1 : Le Chant des Epines  - Adrien Tomas
De la fantasy française gagné grâce à un concours de Xapur \o/ Comme quoi, ce n'est pas de ma faute si la PàL augmente !

Star Wars : Moisson Rouge - Joe Schreibber 
Second roman star wars de zombie se situant cette fois-ci à l'époque de l'ancienne république.

Star Wars : Les destin du Jedi, Apocalypse - Troy Dening 
Dernier tome de l'ultime grande saga de l'univers légende. Plus d'excuses pour ne pas la lire maintenant !

Tokyo Ghoul, tome 1 - Sui Ishida 
Premier volume d'une série de manga fantastique/horreur avec des goules mangeuses de chair humaines. Les couvertures magnifiques m'ont donné envie d'éssayer !

Nous sommes tous féministesChimamanda Ngozi Adichie
Parce que ça à l'air très bien.


3 receuils de nouvelles Harry Potter - J. K. Rowling (les titres sont trops long, je les retape pas ! :p)
Du coup, un peu peu de numérique dans ma pàl, c'est rare, mais là c'était incontournable !





Les Sorties :

A comme Association, tome 7 : Car nos coeurs sont hantés - Erik l'Homme
A comme Association, tome 8 : Le regard brûlant des étoiles - Erik l'Homme
Ça y est, je suis arrivé au bout de cette très bonne saga qui aura su garder sa qualité jusqu'à la fin. Je suis content et triste d'avoir terminé et j'ai tout de même quelques regrets sur certains points mais c'était tout de même très bien !

Star Wars : Death Troopers - Joe Schreiber
Le premier roman Star Wars de zombies ! Bon, c'était sympa à lire, mais pas non plus extraordinaire. Un avis plus détaillé devrait arriver quand je l'aurait tourné ^^

3 receuils de nouvelles Harry Potter - J. K. Rowling (les titres sont trop long, je les retape pas ! :p)
Quel plaisir de se replonger dans l'univers d'Harry Potter ! De très bons moments de lecture, mais je regrette que les textes présentés soient principalement encyclopédiques. J'aurais préférés des histoires romanesques.
La Fille d'Elminster - Ed greenwood
Dernier  volume des aventures d'Elminster dans les royaumes oubliés avant la Peste Magique. Bien évidemment à réserver aux fans de l'univers, mais tout de même un bon volume, intéressant malgrés quelques défauts.

Un Pont sur la Brume - Kij Johnson
Un très beau texte à l'ambiance particulière. Une aventure humaine prenante et envoutante !

Les Annales du Disque-Monde, tome 01 : La Huitième Couleur - Terry Pratchett
Ça y est ! J'ai enfin commencé la grande œuvre de Sir Terry Pratchett ! C'est plutôt plaisant à lire, bien sûr plein d'humour, d'aventures et de personnages heu, on va dire spéciaux ^^ Je vais essayé de ne pas trop laisser trainer entre chaque tome, sinon, je suis pas rendu !

Tokyo Ghoul, tome 1 - Sui Ishida 
Un premier tome qui pose les bases de l'univers et introduits les personnages. C'est pas mal du tout, un peu sanglant par moment, à suivre ! :)

FEAR Agent, intégrale tome 1 - Rick Remender, Tony Moore, Jerôme Opeña
Ce volume regroupe les trois premiers TPB de la série qui fut l'un des premiers gros succès de Remender. On découvre une histoire de SF complètement barrée qui lorgne à fond du côté des pulps des années 50 avec aliens baveux, robots tueurs et guerre intergalactique. C'est très bon !






Et voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Au final c'est un mois chargé, en arrivés comme en lectures, puisqu'à tout ce qui j'ai listé ici on peut aussi rajouter un bon pavé de 500 pages dont je tairais le nom puisqu'il s'agit d'une bêta lecture pour une amie. (c'est frustrant de ne pas pouvoir en parler d'ailleurs !!)

Sur l'écran | Aout 2016

Posted by with 8 comments

Films :


Elysium
Second film du réalisateur de District 9 que j'avais beaucoup aimé, on retrouve ici un peu les même thèmes mais sans aliens. Ça se laisse voir, c'est plein d'action et de belles images, mais ça manque un peu de finesse.

Le Livre de la Jungle
J'ai passé un très bon moment avec cette nouvelle adaptation par Disney en film live du roman de Kipling. C'est beau, les animaux sont assez bluffant, et si ça peut perturber de les voir parler, on s'y fait rapidement et c'est plutôt cool de retrouver les chansons du dessin animé.

Maggie
Grosse déception pour ce film de zombie qui s’annonçait différent. J'attendais une belle histoire père-fille et c'est assez raté. C'est très mou, c'est lent, mais pas lent contemplatif comme j'aime, c'est juste lent. Et sans surprise, et au final assez ennuyeux.


Batman v Superman : L'Aube de la Justice (Edition ultime)
Enfin vu le combat fratricide, et ce n'était pas aussi mauvais que ce à quoi je m'attendais. Bon il faut dire que j'ai vu la version avec 30 minutes de plus et un nouveau montage donc ça doit jouer.
Mais il faut avouer malgré tout que ce n'était pas extraordinaire, c'est parfois confus, un peu incohérent, et puis très sombre "parce que !". Il y a quand même quelques bonnes choses par moment mais c'est assez moyen dans l'ensemble.


Séries :

Sherlock - Abominable Bride
Un épisode hors continuité se déroulant à l'époque victorienne. Mais est-ce vraiment ça ? Pas uniquement, et c'était franchement savoureux. Impossible d'en dire plus sans spoiler mais c'était vraiment chouette.

 The Walking Dead - Saison 6
Hé bien, c'est probablement une des meilleures saisons. J'aime habituellement dire du mal de cette série, mais là c'était vraiment pas mal, avec une saison qui remets les zombies au cœur des intrigues pendant un moment avant l'arrivée d'une nouvelle menace.


Game of Thrones - Saison 6
Ça y est !! Enfin vu !! Et c'était globalement pas mal du tout. Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est une saison qui avance vite, il se passe beaucoup de chose, les scénaristes font le ménage et les pions se mettent en place pour le final. Bon par contre, je n'ai pas aimé ne pas savoir ! J'ai eu l'impression d'être au niveau de la plèbe et c'est agaçant :p
Dans les défauts, je retiendrais une fois de plus Dorne qui est traité par dessus la jambe, c'est très décevant comme dans la saison précédente. Le personnage de Jaime me parait aussi par moment "Out of Character", j'ai vraiment du mal avec certaines de ces réactions, notamment vis à vis de Cersei qui, je trouve ne collent plus à l'évolution du personnage.
Ceci dit, il y avait beaucoup de bonnes choses et j'ai hâte d'avoir la saison suivante !

Lost -  Saison 6
Bon, je suis enfin arrivé au bout de cette série, et... que dire... Cette série est tellement un gâchis.
Le problème principal, c'est qu'on a une trop nette impression que les scénaristes ne savent pas où ils vont avant la saison 4. Et si ça fonctionne bien dans la saison 1 puisque celle-ci se contente de mettre des choses en place, ça fait des saisons 2 et 3 qui sont lentes, qui s'étirent, s'éparpillent et sont un peu ratées.
Heureusement, avec le début de la saison 4 et l'arrivée des voyages dans le temps, ça s'améliore. On a en plus l'impression qu'une direction a été choisie, et ces 3 dernières saisons sont plutôt plaisantes à voir dans l'ensemble. Mais le truc c'est que plus les réponses sont balancées, plus on repère les incohérences dus aux errements du début.
Et puis, arrive le double épisode final... Alors, jusqu'à la toute fin, je trouvais ça vraiment bien foutus, on avait deux timelines en parallèle qui semblaient devoir se rejoindre par une pirouette temporelle et ça s’annonçait mortel !! Sauf que ça part dans du délire mystico religieux de merde. Et franchement c'est le mystique qui plombe cette série depuis le début. Mais là, ça atteint un niveau tellement daubesque !!! Bref, grosse déception.