Les Voltigeurs de Gy - Ursula Le Guin

Posted by with 8 comments

Les Voltigeurs de Gy - Ursula Le Guin
Editions ActuSF (Helios) // 2021 // 184p

Après avoir été totalement conquis par ma découverte de Le Guin avec l'excellent La Main Gauche de la Nuit, c'est avec plaisir que j'ai replongé dans son œuvre pour la découvrir ici dans le format nouvelles.

J'ai vu souvent la SF de Le Guin être qualifié d'anthropologique, et ce court recueil proposant 6 nouvelles de tailles variable illustre à la perfection ce qualificatif.

Au travers de ces 6 textes, l'autrice explore différentes sociétés et culture totalement étranges et étrangères, dans leurs structures, leur fonctionnement, leurs croyance, et elle le fait avec une cohérence et une vraisemblance qui force le respect et dans un style qui parfois donne l'impression d'avoir un récit de voyage, d'exploration, de découvrir réellement ces sociétés par le truchement d'un chercheur. Mais, comme nous sommes dans la fiction, il y a ce quelque chose en plus qui va au-delà du compte rendu, ce talent pour la narration qui nous emmène à la découverte.

Les Voltigeurs de Gy
Un peuple d'êtres oiseaux qui ne vole pas à l'exception de certains individus touchés par une anomalie/déviance/exception génétique. L'occasion de montrer comme cette société se construit autours de ce qu'elle considère comme un handicap, pourquoi et comment.

C'est passionant.

Première rencontre avec les Gorgonides
Un premier contact extra-terrestre en plein bush australien. L'occasion de dépeindre la misogynie crasse, et d'offrir à la protagoniste une chance d'émancipation.

Le Sommeil de Newton
Le destin de quelques privilégiés triés sur le volet qui ont la chance de pouvoir quitter une Terre en déliquescence, ravagé par les désastres écologiques. Un espoir de société plus juste, rationnelle et égalitaire qui s'avère en réalité très conservatrice et qui aborde l'importance de ne pas oublier d'où l'on vient.

L'Ascension de la face nord
Un texte très court et amusant qui m'a fait penser au Peuple du Tapis de Pratchett

La Première pierre
Un récit fort d'émancipation, de révolution qui parle du langage caché dans le langage. Une histoire sur la manière dont les dominés peuvent s'approprier et transformer la culture dominante pour la faire sienne.

Le Kerastion
La description d'un rituel funéraire qui permet en quelques lignes d'esquisser une société inégalitaire séparé en castes et d'aborder le fonctionnement, les interdits et les croyances de cette société.


La Construction
Un réçit sur un monde qui se reconstruit, sur les traditions qui se transmettent à travers le temps, sur le temps long et les conséquences du productivisme.

 

8 commentaires:

  1. Je passerai mon tour pour le côté nouvelles mais ça a l'air sympa ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ça fait partie des textes de Le Guin que je n'ai pas lus, et ça donne, évidemment, très envie.
    Question "technique" au vu de certains Hélios : le texte est écrit en tout petit ou c'est lisible ? ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air super. Je n'ai quasi pas lu Le Guin en format court en plus.

    RépondreSupprimer
  4. Tu te rends compte que tu vas être obligé de lire TOUTE sa bibliographie si tu aimes autant ses romans que ses nouvelles ? 😇

    RépondreSupprimer