Comics Report - Octobre 2011

Posted by with No comments


Afin de parler un peu plus de comics sur ce blog, j'ai décidé de faire une nouvelle rubrique pour essayer de passer un peu en revue quelques unes de mes lectures du mois. 


Marvel Heroes 9:
C'est Avengers 10 & 11 (Bendis au scenario et John Romita Jr aux dessins) qui ouvrent le bal avec la suite et presque fin de l'arc sur les joyaux de l'infini. Et bien, alors que j'avais trouvé le premier arc un peu longuet, celui est vraiment sympa et le fait d'avoir deux épisodes au lieu d'un une fois de plus dynamise un peu plus le récit. Dommage que Bendis décompresse toujours autant mais ça se lit mieux que l'épisode suivant dans le mag. 
Thor 619, par Fraction au scénario et Pasqual Ferry aux dessin. ici aussi décompression, ou plutôt fraction maximale (oui elle est facile celle là). C'est lent, c'est chiant et les dessins fort jolis de Ferry ne sauvent pas la mise pour moi. Mais surtout, pourquoi avoir fait revenir loki, j'ai adoré son sacrifice final dans Siège de même que l'explication de Gillen sur son absence du Walhalla mais son retour ici salope le boulot et n'a aucun intérêt...
Pour terminer, Avengers Academy 8, Christos Gage pour l'histoire, Mike McKone aux crayons. rien à dire, c'est une super série, dynamique, intéressante et l'épisode de ce mois-ci aborde un sujet pas facile qu'il traite de manière intelligente. 

Marvel Icons 9:
New Avengers 8 & 9 (Scénario: B.M. Bendis, Dessins: Daniel Acuna (#8), Mike Deodato(#9), Howard Chaykin (#9)
Le premier épisode est un one shot assez sympathique qui raconte une tranche de vie de quelques membres de NA et qui voit une super héroïne reprendre du service. Le suivant démarre un nouvel arc mystérieux. joliment illustré mais un peu délayé une nouvelle fois. Malgré tout l’intérêt est là et le coup histoire secrète fonctionne toujours bien avec moi.
Iron Man #500.
Celui-ci est présenté après 2 back-up bouche trou. autant je trouve le run de Fraction longuet et ultra délayé, autant j'ai adoré cet épisode. Un épisode auto-contenu, pas le début d'un arc en 15 partie et du coup l'intérêt est là. Une histoire pas forçément des plus original mais le traitement sur deux époques avec un futur apocalyptique est bien foutu et du coup ça se lit sans ennuie. ça change.

Spider-man 140 & 141: 
J'avais attendu la sortie du 141 afin de lire la saga "l'instant crucial" d'un seul tenant. Une saga qui était censé revenir sur la raison de la séparation de MJ et Peter.
Que dire, après un "One More Day" plus que limite qui permettait un retour en arrière assez décrié à l'époque, les histoires suivantes étaient finalement bien sympathiques là, on sert une histoire inutile, insipide et sans intérêt pour donner une pseudo explication longuette et chiante à un évènement qui n'en appelait pas forcément et qu'il aurait mieux valut laisser sous silence...
Bon, à oublier très vite...

X-men Universe 8: 
Bonne fournée ce mois-ci. Tout d'abord le début du deuxième arc de la nouvelle série X-men, une histoire classique qui démarre mais avec un Bacchalo en forme aux crayons, ça fait toujours plaisir.
Dans Uncanny X-Force 3 & 4, on assiste à la fin de la saga "La Solution Apocalypse" et l'hitoire de Remender violente et et presque choc se suit avec plaisir, portée par les superbes dessins d'Opena.
Un bon début pour le moment pour cette nouvelle mouture d'X-Force.
Cerise sur le gâteau, la toujours savoureuse X-Factor continue l'affrontement démarrer dans le précédent entre l'équipe mutante et les forces morts-vivantes d'Hela. Les compagnons de Madrox ont énervé la mauvaise personnes cette fois. Enfin, humour et action pour cette série qui ne faiblit pas.







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire