Les Maîtres enlumineurs, tome 2 : Le Retour du Hiérophante - Robert Jackson Bennet

Posted by with 6 comments

Les Maîtres enlumineurs, tome 2 : Le Retour du Hiérophante - Robert Jackson Bennet
Albin Michel Imaginaire // 2021 (VO ) //615p
Livre lu en service presse

Après un excellent premier tome, il va sans dire que j'avais hâte de mettre la main sur cette suite pour découvrir enfin ce qu'allait donner les promesses faites à la fin du premier tome.

Il s'est passé 3 ans depuis les événements du tome précédent et la chute de la maison Candiano. Trois années qui ont apporté un vent de changement sur Tevanne. La maison marchande lancé en toute hâte par Sancia, Orso et leurs comparses à évolué et lancé une hémorragie d'enlumineurs qui suivant leurs exemples se sont lancé aussi, quittant les 3 maisons marchandes principales restantes. Mais alors que toutsemble bien se passer pour nos amis, le retour du premier des Hiérophantes, Crasedes est annoncé, et avec lui, c'est la mort et la destruction qui risque de s'abattre sur toute la cité.

*  *  *

Bon aller, trêve de suspens, j'ai adoré ce second tome.

Bennet livre avec ce second volet une intrigue qui monte d'un cran dans l'épique. L'ennemi évoqué dans le premier tome et entraperçu fugitivement se dévoile complètement et il est effrayant. Effrayant par sa maitrise de l'enluminure, effrayant par ses buts, effrayant par ses désirs violents et impitoyables.

Face à lui nos héros n'ont que peu de choix et luttent avec un désespoir créatif qui emmène l'Enluminure dans des zones encore inexploré et dévoile de nouvelles facette de cette magie passionnante à découvrir.

Si le premier volume s'attardait principalement sur Sancia Grado, nous faisant découvrir tout son quotidien, sa vie, son passé et ses désirs, ce second volume donne la part à tous le casting enrichi.

C'est ainsi l'occasion de découvrir en profondeur Gregor e d'explorer ses traumatisme. On entre aussi dans la tête de Bérénice, et on comprends son fonctionnement, son intelligence. Orso se dévoile aussi, et celui-ci s'avère toujours aussi intéressant, avec son côté papi grognon, son interêt pur pour l'Enluminure et son côté paternel bienveillant pour ses nouveaux amis.

C'est un plaisir de continuer à suivre ainsi nos personnages, d'en découvrir plus sur et c'est d'autant plus un crève cœur de les voir souffrir.

Car ils vont souffrir, et pas qu'un peu. Bennet, loin d'offrir un tome de transition avec ce second volet n'hésite pas une seconde pour bouleverser en profondeur les cartes de son monde et amener des changements radicaux qui se feront pour beaucoup dans la douleur.

Ce deuxième tome de la série est à mon sens une grosse réussite. Il construit avec talents sur les bases du premier en explorant plus avant les possibilités offertes par celui-ci. Mais loin de se contenter de se reposer sur ce qu'il a construit, il fait évoluer ses personnages et bouscule son univers pour surprendre le lecteur offrant ainsi un deuxième tome passionnant et surprenant !

Radar à diversité : PP / PS lesbiennes

6 commentaires:

  1. Je partage ton opinion, c'est un très bon deuxième tome même si à titre personnel il me convient beaucoup moins que le premier : le problème venant du lecteur et de ses gouts difficiles et non pas du roman en lui-même. lol

    RépondreSupprimer
  2. J'ai passé un bon moment aussi, même si le ton a changé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ça change par rapport au premier. J'ai très hâte d'avoir le dernier tome du coup :D

      Supprimer
  3. J'espère vraiment l'apprécier plus que le premier qui m'avait laissé un goût doux amer. J'étais bluffée par l'univers, par le système magique aussi, mais je m'étais un peu ennuyée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha si tu n'as pas apprécié le premier, je ne sais pas si c'est necessaire de continuer XD

      Supprimer