L'Opéra de Shaya - Sylvie Lainé

Posted by with 8 comments
L'Opéra de Shaya
Actu SF // Avril 2014 // 192 pages

Il s'agit d'un recueil de 4 nouvelles (plutôt 3 nouvelles et une novella) dont deux ont été précédemment publiées dans l'anthologie Contrepoint ainsi que dans celle des Utos 2013.
Les 4 textes rentrent parfaitement dans la thématique du Summer Star Wars puisqu'alternant entre voyage spatial, exploration interplanétaire, et même une sorte de variation sur le Big Dumb Object.

La novella éponyme narre l'histoire de So-Ann. Celle-ci, née à bord d'un vaisseau spatial voyage à travers la galaxie, s’arrêtant régulièrement sur des planètes colonisées pour renflouer ses finances avant de repartir en quête d'un endroit où elle sera vraiment chez elle. Son dernier arrêt sur Flog6 l’écœure un plus, la laissant devant deux choix celui de vivre perpétuellement en voyage sans avoir sa place ou celui de se poser finalement et de s'intégrer dans un carcan social rigide et intolérant qui confond intégration et assimilation. Mais une troisième voie semble s'ouvrir à elle avec la planète Shaya, un lieu protégé, connus de peu de monde, une planète qui s'adapte à ses habitants, un lieux changeant ou la cohabitation respectueuse et non-destructive semble possible. Bien évidemment, les choses sont toujours plus compliquées qu'elles n'en ont l'air, et le texte va livrer avec sensibilité et au travers de personnages touchants et très humains de belles réflexions sur l'altérité et la rencontre, sur les possibilité de se comprendre et sur ce qui irrémédiablement nous sépare. Un superbe texte, inventif et intelligent qui laisse une saveur douce amer après lecture.

Mon avis sur Grenade au bord du ciel donnée ici n'a pas changé, c'est un texte très sympa et original, plein de sensibilité.

Petits arrangements intra-galactique est un texte plein d'humour qui au travers de celui-ci et avec l'aide d'un Robinson Crusoé de l'espace parle de relations inter-espèce profitabls pour tous, et du fait que pour bouffer, on fait bien des choses qu'on imaginerais pas. La rencontre des Sapinous marque durablement, c'est très drôle.

Un amour de sable clôt déjà ce recueil. Une équipe d'exploration découvre une planète de sable et récupère des échantillons pour analyses. Difficile d'en dire plus au risque d'éventer quelques surprises, mais l'on peut dire qu'une fois encore, Sylvie Lainé parle d'altérité avec talent. Comment deux espèces qui sont à peine capable de s'appréhender peuvent-elle espérer se comprendre réellement ? Il est plus facile de projeter sur l'autre ses intentions que de prendre le recul nécessaire et d'accepter que parfois, la compréhension est impossible, le fossé des différences infranchissables. La fin est terrible à ce titre.

Déjà finis... c'est ce que l'on se dit une fois le livre refermé. Mais si Sylvie Lainé est peu prolifique, c'est parce qu'elle concentre son talent en peu de mots. Avec sa plume poétique et si humaine, elle offre de très bons récits sensibles et intelligents.

D'autres avis chez : VertTigger Lilly, Lorkhan, MarieJuliet, Endea, Black Wolf, Xapur...




Participation N°20

Participation N°2

Participation N°1

8 commentaires:

  1. Toujours de très beaux textes chez Sylvie Lainé...

    RépondreSupprimer
  2. On est jamais déçu avec elle, c'est ça qui est chouette (en plus que les textes soient géniaux et super bien écrits bien sûr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu c'est pas faux :)
      J'avais lu Marouflage précédemment et si je lui ai préféré l'Opéra de Shaya, j'avais aussi passé un très bon moment.

      Supprimer
  3. Très bon recueil, porté par la nouvelle éponyme vraiment superbe. À lire et à faire lire par tous. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha oui ! Je fais d'ailleurs un peu de lobbying dans mon entourage et ça à l'air de fonctionner ^^

      Supprimer
  4. Réponses
    1. tout le monde à l'air unanime, en voilà un qui n'a pas volé prix du GPI.

      Supprimer