Dans le sillage de Poséidon - Alastair Reynolds

Posted by with 4 comments

 
Dans le sillage de Poséidon - Alastair Reynolds
Bragelonne // 2017 (VO 2015) // 648p  
 
Enfin ! Avec ce 3e tome, je termine la trilogie des enfants de Poséidon entamé en 2016 avec La Terre bleue de nos souvenirs.

200 ans ont passé depuis le volume précédent, l'humanité à essaimé dans la galaxie et on retrouve une fois encore la famille Akinya. D'un côté Goma Akinya, petite fille de Chiku Verte, sur Creuset, la planète Mandala, une jeune femme qui suit en quelque sorte les traces de sa famille puisqu'elle s'occupe en compagnie de sa femme Ru des derniers Tantors, des éléphants augmenté capable de raisonnement presque humain et doués de parole. De l'autre Kanu, petit fils de Sunday, encore envie si longtemps après la chute du Mécanisme. Il semble avoir tourné le dos aux Aquatique et est désormais ambassadeur sur Mars auprès des population robots avancé de l'Evolvarium.

Ce qui va mettre en route tout ce beau monde, c'est la réception d'un message à destination de Ndege Akinya, la mère de Goma, en provenance de Gliese 163.

Creuset décide de mettre en place une mission d'exploration au très long court, puisqu'il faut compter avec les vitesses relativistes sur un décalage de 300 ans pour un aller retour, afin de répondre à cet appel, avec un espoir, retrouver la trinité, Chiku, le clone robot d'Eunice et la Tantor Dakota partie il y a bien longtemps.

Avec le talent qui le caractérise, Reynolds offre dans la conclusion de cette trilogie  du bon gros "Sense of Wonder". Certains des mystères mis en place depuis 2 tomes trouvent leurs réponses et c'est proprement vertigineux.
Entre artefacts démesurés, intelligences artificielles supérieure, émergence de nouvelles espèces, exploration et voyage étalé sur des centaine d'années, l'échelle de ce 3e livre est gigantesque.

Toutes les réponses apportés par Reynolds ne seront pas entièrement satisfaisantes puisque parfois elles apportent aussi leur lot de nouvelles questions, ouvrent des pistes et laissent en suspens des interrogation philosophique, quasi métaphysique même (je sais, ce mot est interdit dans le fandom depuis vous savez quoi).
Mais malgré tout, c'est une belle conclusion qu'offre ici l'auteur, la fin d'un voyage de plusieurs siècles qui aura vu l'humanité changer, être éprouvée et évoluer vers une issue positive, lumineuse.


 

 

4 commentaires:

  1. Je dois le lire aussi celui-là mais j’ai pas encore eu le courage de me replonger dedans, mais j’ai quand même envie d’avoir les réponses et connaître la fin de l’histoire.
    Tu m’as donné envie du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha tant mieux alors ! C'est une conclusion réussie même s'il reste des ouvertures à la fin :)

      Supprimer
  2. Bon va falloir que je me replonge dedans. J'espère que ça va aller quand je vais lire le tome 2, ma lecture du tome 1 commence sérieusement à dater...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui c'est le problème quand on laisse trop trainer. J'ai deux séries comme ça dont je vais relire les tomes 1 avant de continuer parce que ça doit 5 ou 6 ans facile depuis ma lecture du coup heu... XD
      Pour le Reynolds, il me semble que le wiki anglais ciontient un résumé suffisament détaillé du tome 1 ^^

      Supprimer