[RO] La trilogie des héros de Phlan, tome 2: Les Fontaines de Ténèbres

Posted by with No comments
La trilogie des héros de Phlan, tome 2: Les Fontaines de Ténèbres
James M. Ward et Ann K. Brown
Fleuve Noir // 1994 (1992 pour la VO) // 249 pages

Le temps passe, passe, passe...
10 ans ont passés depuis la victoire de nos héros. Shal et Tarl se sont mariés, et ils vivent toujours à Phlan qui c'est depuis reconstruite et prospère sous la protection du dieu Tyr. Leur ami le rôdeur Ren de la Lame fait sa vie dans la verte campagne entre promenade à cheval et massacre d'Orcs répugnants. 
Mais 10 ans de répit c'était trop, dans l'ombre, Baine, dieux du chaos prépare des saletés. il trouve qu'il n'a pas assez de fidèles et donc décide d'enlever des cités un peu partout dans les royaumes afin de corrompre les âmes des habitants et de les récupérer à son compte grâce à des fontaines de ténèbres..
C'est ainsi qu'un beau jour (ou peut-être une nuit), Phlan disparait de la surface du monde grâce à la puissante magie d'un serviteur de Baine, le maléfique sorcier Rouge de Thay, Marcus.
Nos deux héros vont alors se retrouver pris dans une bataille terrible pour la sauvegarde de leur cité et de leurs âme, une bataille qu'ils ne pourront espérer gagner sans aide extérieure. Et c'est là que notre joyeux randonneur Ren de la Lame accompagné de nouvelles rencontre va entrer en jeux !

...et beaucoup de choses ont changés...
Bon, point positif, on a ici une intrigue moins linéaire que dans le premier volume qui se résumait un peu à du porte / monstre / trésor. Ici, les points de vue sont plus nombreux, et nous avons plusieurs fils d'intrigues qui vont converger. On a d'un côté Shal et Tarl occupés à défendre la cité, Ren qui par un concours de circonstances providentielles va se mettre à leur recherche, de nouveaux venus qui vont rapidement rejoindre le groupe de Ren et puis on le point de vue de Marcus, le méchant magicien maléfique...
Alors parlons en de Marcus, clairement pas le gros point fort du roman. Il est méchant "parce que", il est complètement hystérique et totalement stupide, avec un égo gigantissime. Une énorme caricature, sans aucune nuance, le genre de méchant qui croit tout savoir et qui envoi chier tout ses assistants (même si ce sont des gros démons surpuissant), même, et surtout, quand ils ont des meilleures idées que lui. Mais du coup, si on prend ça au second degrés, on se marre beaucoup mine de rien avec ce cliché sur pattes.
Du côté des nouveau personnages qui vont rejoindre la troupe des gentils, on a le droit à une nouvelle sorcière, deux druides qui sont cousins, et puis surtout un paladin mort vivant qui en jette. Tout ces personnages sont bien sur très cliché, mais une fois de plus, les interactions dans les groupes de héros fonctionnent assez bien.

...qui aurait pu s'imaginer que le temps serait si vite écoulé.
Si l'intrigue est effectivement un peu moins linéaire que dans le premier tome, ça reste quand-même d'un très grand classicisme. C'est de la grosse High Fantasy pleine de combats magique, de gros démons sanguinaires et d'armées de mort vivants implacables, on rajoute en plus un dieu maléfique en quête de pouvoir et du coup ça donne au final un récit super épique qui peut avoir un certains charme quand on recherche une lecture pleine d'aventure et d'action.

Un second tome qui élève un peu le niveau du précédent, notamment grâce à un méchant tellement caricaturale qu'il rajoute une touche d'humour bienvenue bien que peut-être involontaire. Une lecture qui reste quand-même réservée aux fans inconditionnels de l'univers des Royaumes Oubliés. C'est cliché et pas fin mais j'ai passé un bon moment.



https://bibliosff.wordpress.com/2016/06/20/challenge-summer-short-stories-of-sfff-saison-2-cest-parti/

Participation N°4

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire