Ceux qui sauront - Pierre Bordage

Posted by with 5 comments
Ceux qui sauront - Pierre Bordage
J'ai Lu // 2010 (2008) // 318 pages

Malgré les diverses révolutions que la France a connues au cours de son histoire, en 2008 c’est toujours une monarchie totalitaire qui règne. Une monarchie répressive et violente qui interdit l’éducation du peuple et lui restreint l’accès à la technologie.

Dans ce monde, Jean est un jeune « cou noir », fils d’ouvrier et destinée à suivre les traces de son père. Il accepte difficilement sa condition et aspire à une autre vie, rêve d’un monde meilleur pour les siens et de liberté.

Clara est née du bon côté de la barrière. Son père récemment anobli, elle vit à Versailles, près de la cour du roi Jean qu’elle a même eu la chance d’apercevoir quelques fois. Elle vit, insouciante, en attendant qu’on lui choisisse un mari. Mais est-ce vraiment vivre, n’aspire-t-elle pas aussi à la liberté ?

Après les Guerriers du Silence et Wang, c’est pour moi la troisième incursion dans l’univers de pierre bordage. Et c’est une réussite, qui confirme tout le bien que je pensais déjà de cet auteur.

L’uchronie développée ici est intéressante. Une monarchie totalitaire de nos jours en France, ainsi que dans la plupart des autres pays du monde, à en croire la propagande royale. Même si une partie de l’histoire est assez prévisible, principalement concernant l’évolution des relations entre les deux personnages principaux, on s’attache malgré tout rapidement à eux et c’est avec plaisir que l’on suit leur cheminement et que l’on tremble pour eux au récit de leurs péripéties.

Le récit alternant les chapitres entre les deux protagonistes, on est très souvent en pleine frustration à la fin d’un chapitre, et forcé de continuer pour avoir le fin mot de l’histoire. Une fin qui, hélas, n’arrivera pas à l’issue de ce volume. Celui-ci se termine après de terribles événements sur une note d’espoir qui trouvera sa suite dans un prochain tome.

J’ai beaucoup aimé ce livre, car malgré le monde dur et parfois sombre qu’il dépeint, on trouve toujours une lueur d’espoir. Il y a toujours des gens de bonnes volontés qui sont prêts à changer les choses et à se sacrifier pour faire progresser l’humanité.

À travers son histoire, Pierre Bordage nous parle de technologies, de ces dangers, mais surtout de son énorme potentiel pour l’humanité. Je me rappelle encore une des conférences des Utopiales 2010 où il disait que la science était quelque chose de formidable, de même que ses progrès, à condition de ne pas en être les esclaves. (Les mots ne sont pas exacts, mais je pense que l’idée est là).

Un livre à lire, qui malgré ses quelques défaut vaut largement le coup pour l’évasion qu’il offre et les idées humanistes qu’il présente. Pierre Bordage sait raconter des histoires, aucun soucis et j’attends avec impatience de lire enfin la suite de celle-ci.

5 commentaires:

  1. Coïncidence, j'ai un article sur ce livre en préparation.
    J'ai également beaucoup aimé l'univers dépeint par Pierre Bordage. Je trouve que le monde qu'il nous décris est très bien imaginé et nous laisse craindre de ce que nous aurions pu vivre.
    Par contre, contrairement à toi j'ai été un peu déçue par les deux personnages. J'ai lu de Bordage L'enjomineur ou les personnages sont complexes. Du coup en comparaison je les ai trouvé un peu fade...
    Mais l’intérêt du roman est quand même là et c'est une lecture que je conseil!
    En tout cas je suis heureuse d'apprendre qu'il y aura une suite. Je pensais que Bordage avait fait une fin ouverte (ce qui rajoutais un peu à ma déception). Je lirai la suite avec beaucoup de plaisirs.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que les deux personnages sont assez simple. Peut-être est-ce du au fait que ce livre était destiné à un publique beaucoup plus jeune à la base.
    Évidement livre jeunesse ne veux pas dire qu'il faut forcément tout simplifier hein mais je me dit que c'est peut-être pour ça aussi?
    Après ce point ne m'a pas dérangé mais il faut avoué que je suis très bon public et que généralement je trouve toujours dans mes lectures ou mes visionnage de film et autre quelque chose qui va me plaire.
    Pour la suite je crois qu'elle est sortie tout récemment en plus, pas encore en poche, je pense attendre sa sortie sous ce format pour la lire.

    L'Enjomineur est sur mon étagère depuis un moment, je vais essayer de m'y mettre avant la fin de l'année : )

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que le fait que ce soit un livre destiné aussi au jeune y joue peut être pour quelque chose. En tout cas ca n'empêche pas que le monde imaginait est très bien.
    L'enjomineur vaut vraiment le coup, c'est un très bon livre!

    RépondreSupprimer
  4. Ha tout à fait, un Bordage c'est toujours un bon moment : )

    RépondreSupprimer