Siège - 3 & 4: la riposte et la victoire

Posted by with 2 comments
Avec un peu (beaucoup je sais) de retard, je vais parler des numéros 3 & 4 de siège.

L'événement Marvel de l'année arrive enfin à sa conclusion, et si jusqu'au numéro 3 on aura été assailli de retournement de situation spectaculaire, et d'action dans tous les sens, la saga s'achève, je trouve, un peu mollement. Certes il y a une grosse bataille finale, des trahisons, des changements de camp de dernières minutes, mais j'ai comme un goût d'inachevé après avoir dégusté ce numéro.Le sort d'Osborn est réglé à la fin du numéro 3 et c'est finalement le pétage de plomb total de Sentry qui devient le moment fort de cette conclusion. La dernière page de Siege 3 annonçait un dénouement spectaculaire avec un Void plus terrifiant et mortel que jamais, mais l'affrontement m'a laissé un peu froid de même que sa résolution.
Pourquoi faut-il toujours qu'un personnage meurt pour conclure un gros crossover?
Il y a d'autres moyen dramatique de surprendre, et je pense que voir Bob sans pouvoirs, et en hôpital psychiatrique aurait eu un meilleur impact, ou en tout cas plus fort et dérangeant, que de le voir se faire balancer dans le soleil une fois réduit en bouillie...
Malgré ces quelques reproches que j’ai à faire, et qui sont en réalité juste un reflet, je pense, de la production mainstream de comics us (peu de prise de risque, conséquences ayant peu d’intérêt…), Siege reste un event que j’ai tout de même eu du plaisir à lire. C’était rapide, bien mené et l’on ne s’ennuie pas un instant. Le tout est soutenu par le talentueux Coipel, qui offre vraiment des planches magnifiques. Il était bon sur House of M, mais on sent qu’il est monté d’un cran dans la composition des pages. Il n’hésite pas à sortir des sentiers battues pour tenter des compositions originales et dynamiques qui sont plus que plaisantes.

En tout cas cela mets un terme à la période Dark Reign qui, si elle a connu de bonnes séries, reste quand même un intermède en demi-teinte, sous exploité.
Ce qu'il me reste de cette période, ce sont les épisodes de New Avengers qui ont perdu de leur intérêt, et se sont beaucoup répétés.

Place maintenant à l’âge des héros qui, je l’espère saura nous faire vibrer comme il se doit!

2 commentaires:

  1. Je suis un peu plus sévère que toi sur le bilan. Je trouve que Sentry est battu un peu vite : on a un peu l’impression que tout s'achève avant même d'avoir vraiment commencé. Après les conséquences on dirait un retour à l'état pré-civil war (en même temps - comme toi - je suis pas mécontent de la fin de Dark Reign). Bref on est loin de la qualité de Blackest Night.
    Mais j'ai moi aussi pris du plaisir à lire Siege malgré ses (nombreux) défauts. Le dessin y étant pour beaucoup (même si je trouve que ce n'est pas ce que Coipel a fait de mieux).

    RépondreSupprimer
  2. Ouais t'as raison, c'est trop rapide et même trop facile. Il le montre comme ayant des pouvoir quasi bible et plus divin que divin et c'est finalement un simple héliporteur lui tombant sur le coin de la figure qui le met à mal...
    dommage.
    Blackest Night j'ai hésité, mais c'est vrai que comme je prend beaucoup de marvel, j'ai peu de budget pour le reste du coup j'ai pas tenté. Et puis je connais peu l'univers Dc, je me suis mis a batman récemment et j'ai lu l'arc brainiac mais c'est tout.
    Je vais voir à peut être finalement me prendre cette histoire.

    RépondreSupprimer