Les chroniques de Minipuce #2 : Spidey, La Famille Vieillepierre

Quelqu'un se souviendra de nous - Nadège Da Rocha


Quelqu'un se souviendra de nous - Nadège Da Rocha

Editions ActuSF (Naos) // 2023 // 502p
Lu en service presse

Après avoir découvert avec plaisir la plume de Nadège Da Rocha dans l'excellent recueil Dilués, j'étais très curieux de la découvrir sous une forme longue, surtout avec un titre qui se propose de revisiter avec vengeance et fureur la mythologie grecque.

 Pandore est vénère et elle a décidé de se venger des dieux, Zeus en tête. Mais pour ça elle va avoir besoin d'aide, une aide qui se met sur son chemin sous la forme de Méduse et d'Arachnée, deux femmes qui comme elles ont été à leur époque victimes des jeux de pouvoirs de dieux et déesses de l'Olympe.
Regroupées par les circonstances, une amitié durable naît entre les 3 femmes que leur rage contre ces dieux arrogants va rapidement souder.
Leur quête va les entraîner toutes les 3 dans un long voyage fait de multiples rencontres qui va nous faire revisiter un certains nombre de mythes grecs ayant tous en commun la manière désastreuse dont ont été maltraités les femmes.

Avec ce roman l'autrice nous livre un récit prenant et dynamique qui remet à l'honneur les laissées pour compte de la mythologie et balance un grand coup de pied dans ses représentations patriarcales. On retrouve à l'honneur des femmes, des lesbiennes, qui luttent, reprennent en main leurs destinés, cherchent à s'émanciper et reprendre une inventivité qui leur a été dérobée par les luttes de pouvoirs et les jeux puérils des Olympiens.

L'intrigue est prenante et va se complexifier au fil de la progression, mêlant des machinations et des luttes de pouvoir divines au désir de vengeance de nos 3 héroïnes. Avec son histoire, Nadège Da Rocha va nous montrer le prix à payer pour les femmes qui se retrouvent en travers des hommes de pouvoir, quel que soit leur rang ou leur statut, car même dans les royaumes divins, les déesses ne sont pas à l'abri de la fourberie et de la cruauté misogyne de leurs semblables.

C'est donc une excellente réécriture et modernisation de ces mythes que nous livre l'autrice avec un récit furieux de vengeance, mais aussi de sororité et de résilience. Une histoire qui fout un coup de pied dans les représentations en laissant la part aux personnages queer, racisés, aux physique variés et aux laissé.e.s pour compte.

Commentaires