Sur la PàL - Février 2024

Star Wars, La Haute République : La Chute de l'étoile - Claudia Gray


 La chute de l’étoile - Claudia Gray

Pocket // 2022 // 464p
Livre lu en service presse

Avec ce roman, c’est le commencement de la fin pour la première phase de la Haute République, et quelle fin, Claudia Gray livre ici un roman qui ne laissera personne indemne !

Les mois ont passé depuis les évènement de Valo narrés dans l’Orage Gronde et les Jedis et la République semblent avoir enfin réussi à réduire quasi à néant la menace Nihil. Avar Kriss poursuit sans relâche Lourna Dee qu’elle pense être l’œil des Nihil, en conséquence de quoi Stellan Gios reprend le poste de Marshall du flambeau stellaire.
Mais les nihils sont loin d’avoir dit leurs derniers mots et nos héros loin de se douter des plans de Marchion Ro dont ils ignorent encore jusqu’à l’existence.

*

S’il y a bien une chose sur laquelle il n’est pas nécessaire de maintenir le suspens, c’est que ce roman fait souffrir. On le voit dès la couverture apocalyptique, nos héros vont prendre lourd. 

Le plan de Ro se déroule sous les yeux des lecteurs impuissants, et l’on assiste à la longue plongée aux enfers des personnages qu’on a appris à connaitre depuis de nombreux romans et comics.

L’intrigue de Claudia Gray est relativement simple et resserrée dans le temps et l’espace puisqu’elle se situe exclusivement sur le flambeau et voit nos héros subir les machination des nihil. Ils sont dans l’obscurité, contraint de réagir à l’aveugle au jour le jour, à la peine, en souffrance.

 *

L’autrice nous régale avec tout un casting de personnages très large. Stellan et Elzar bien sûr, Bell et Burryaga, mais aussi Indeera, Orla, Affie et Leox ainsi que leur navigateur Géode, Chancey et Nan ou bien Ghirra starros, tous ces personnages croisé depuis un an et demi se retrouve pour cette conclusion.
Les intrigues personnels de chacun progressent, avance certaines trouvent ici leurs conclusion, pour le meilleur ou le pire et d’autres nous laissent en suspend.

 *

Car oui, s’il s’agit d’une conclusion, tout ne sera pas résolu ici. On le sait, la phase suivante de la Haute République se situera quelques 150 ans avant celle-ci. Ce saut dans le temps sous forme de préquelle nous laisse donc avec notre frustration sur le destin de certains personnages, sur la conclusion d’intrigues qui sont très loin d’être résolus, sur des questions désespérément en attente de réponse.

Si ce dernier point peut être considéré comme un défaut, je trouve que le procédé s’intègre parfaitement dans la tradition Star Wars et si l’on a hâte de découvrir le destin de certains survivants, je pense que l’on va tout de même prendre beaucoup de plaisir en attendant avec la phase suivante.

*

Avec ce roman Claudia Gray offre un roman très prenant qui, s’il n’a je trouve, pas la force de L’Orage Gronde, s’avère tout de même extrêmement réussi. La multiplicité des points de vue donne parfois l’impression de papillonner d’un personnage à l’autre, et la temporalité réduite donne une certaine impression de lenteur, mais ces éléments combinés, allié à une intrigue qui voit l'implacable descente aux enfers des nombreux personnages que l’on aime donnent à l’ensemble une impression maitrisé de désespoir croissant.

Soyez prévenus, ce roman va vous détruire psychologiquement, et on aime ça malgré tout !

 


Commentaires