Les enfants de l'innommé - Brandon Sanderson

TysT - Luvan


TysT - Luvan

Editions Scylla // 2022 // 246p
Lu en service presse

Tyst est le nouveau projet de financement participatif des éditions Scylla et il se termine ce 30 avril.
Il est d'ors et déjà financé mais je vous recommande tout de même fortement d'aller y souscrire si vous le pouvez (ou bien de prendre le roman à sa sortie).

Ecrit par Luvan, une autrice que je découvre à cette occasion, TysT est un roman court et atypique, voir déroutant, dont il est très difficile de résumer l'intrigue.

Il est narré par Sauda, une femme ayant la 50aine, qui va nous raconter ses voyages entre pays vif et pays dormant. Entre notre monde terre à terre, pris dans les luttes de domination et un monde presque onirique, dont la substance s'abreuve aux contes et légendes de Bretagne notamment.

Au long de ses voyages, une quête se présente à elle, des rencontres parsèment sa route, et une récompense l'attend au bout du chemin.

Difficile d'en dire plus sans gâcher l’expérience qu'est TysT. Car ce roman, plus que son intrigue est, à la manière du voyage de l'héroïne, un voyage en soit. Un voyage poétique et bouleversant qui évoque le monde et ses lutte. Une quête initiatique qui montre qu'à tout âge on est traversé par nos rencontres, on apprend du monde, et on peut encore et toujours lutter pour le rendre plus désirable.

TysT est envoutant, par la langue, par sa construction, par la manière qu'il a de piocher dans une sorte d'inconscient collectif de légendes et de mythologie qui nous parle au-delà des mots.

C'est un roman spécial, beau et riche, difficile à raconter mais qu'il est important d'expérimenter.

On notera aussi que le roman est parsemé de nombreuses illustration de Stéphane Perger (qui réalise aussi la superbe couverture) qui participe grandement à rendre l'envoutante atmosphère du récit.

D'autres avis : Weirdaholic, SF Elfette, Fourbis et Têtologie, Nevertwhere, Cat(s), books and rock’n roll, Les chroniques du chroniqueur, Dragon Galactique.

Commentaires

  1. Que ça donne envie! J'ai été conquise par la plume de luvan dans l'anthologie Par-delà l'horizon et je cherchais vers quoi me tourner dans son oeuvre. Je pense que c'est tout trouvé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je vais chercher aussi à compléter ma connaissance de l'autrice après ça :)

      Supprimer
  2. Oui c'est un beau texte, particulier mais beau. Hâte de l'avoir en version papier.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire