[WH40K] Horus Heresy - 3 : La Galaxie en flammes - Ben Counter

Posted by with No comments

Horus Heresy - 3 : La Galaxie en flammes - Ben Counter
Black Library // 2006 // 300p

Allé, cette fois-ci j'ai enchainé directement avec le 3e tome de l'Hérésie d'Horus, toujours en audio, tant l'impatience était grande de connaitre le destin final de nos héros à l'issu du volume précédent.

Horus a donc pour projet de renverser l'empereur, et pour ceci, il met au point un plan parfait pour se débarrasser sans coup férir des Space Marines loyaliste au seins des 4 légions qui se sont ralliés à sa cause. Istvan III est en pleine rébellion contre l'empereur, et il décide donc d'utiliser ce prétexte pour rassembler dans le système, outre ses précieux Son's of Horus, la Death Guard, les World Eaters et les Emperor's Children. Et pour trier le bon grain de l'ivraie, il envoie sur la planète l'ensemble des escouades et guerriers loyalistes ou donc la traitrise n'est pas consommé afin de pouvoir s'en débarasser plus facilement.

En parallèle, à bord du Vengeful Spirit, les fidèles du Lectio Divinitatus, le culte impérial naissant se regroupent en secret pour échapper à la purge.

*  *  *

Cette fois-ci, la trahison est consommée, Horus ne fait plus mystère de ses plans et de ses idées et c'est un massacre en bonne et due forme qui s'organise. On assiste à la lente mise en place des éléments sans pouvoir rien faire, aussi impuissant que le lumineux Loken ou son comparse Torgaddon, à enrayer la course des évènements.

Les légions sombrent dans le fascisme (enfin encore plus que d'habitude), les méchants deviennent très méchant, et nos valeureux héros se montre sous leurs jours les plus héroïque.

Pour qui connait un peu l'univers de Warhammer 40 000, Istvan III est synonyme de massacre et de grosse bataille, et Ben Counter nous offre ici des scènes d'anthologie.

C'est Héroïque, plein de Courage, d'Honneur et de Bravoure (oui, avec des majuscules). Les valeureux guerriers résistent face au mal, se serrent les avant bras, crient à la face d'un ennemie 100 fois plus nombreux et lui font payer chaque centimètre carré pris.

On atteint des niveau d'épique qui font frissonner. La finesse n'est pas là mais on s'en fout, on tremble, on veut prendre un bolter et terrasser les traitres à l'Empereur.

Ben Counter nous offre des scènes tellement démesurées dans le genre guerrier courageux, que s'en est presque ridicule, mais comme ça fait déjà 3 volumes qu'on y est, ça fonctionne, parce que on aime ces gros bourrins un peu moins cons que les autres que sont Tarvitz, Loken ou Torgaddon, et puis il y a un tel côté désespéré dans leur résistance, on est prit dans cette énorme bataille jusqu'au bout, jusqu'à la conclusion inévitable qu'on connait par avance mais qu'on redoute malgré tout.

C'est donc encore un roman prenant qui conclut cette trilogie d'introduction à l'Hérésie d'Horus. Introduction car il reste encore une 50aine de tomes, et qu'à partir de là, on semble quitter une chronologie claire pour se retrouver éparpiller aux 4 coins de la galaxie.

C'était pas fin, mais c'était efficace, bourré d'action et de moment de bravoure over the top digne des plus gros films d'action hollywoodien de propagande militaire et bordel c'était encore une fois honteusement bon.

>> D'autres avis :

Lorhkan

Nebal

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire