[Star Wars] L'escadron Alphabet - Alexander Freed

Posted by with 4 comments

L'escadron Alphabet - Alexander Freed
Pocket Imaginaire // 2020 (2019 vo) // 608p

Parce qu'il n'y a pas que les Jedi dans Star Wars on va s'attarder aujourd'hui sur L'Escadron Alphabet, premier tome d'une trilogie se déroulant peu après la bataille d'Endor et mettant en scène un escadron disparate de pilotes venus de tous les horizons. Bien évidemment, on ne peut s'empecher quand on connait l'univers Legends de penser à la série X-Wing démarrer par Michael Stackpole et continué par Aaron Allston, mais s'il y a quelques similarités, le traitement et l'ambiance sont tellement différents que la comparaison n’effleurera pas longtemps l'esprit du lecteur.

 L'escadron Alphabet, c'est un groupe de pilotes hétéroclites rassemblé par Caern Adan du Service de Renseignement de la Nouvelle République dans le but de retrouver et éliminer l'Escadre de l'Ombre, une escadre impériale de pilote d'élites coupables de nombreuses et brutales exactions. Ils ont notamment participé à l'Opération Cendre, un génocide de masse utilisé comme plan de contingence automatisé par l'Empereur après sa mort et notamment raconté dans le comics Les Ruines de l'Empire.

Mais dans un premier temps, Adan va devoir recruter ses pilotes, trouver les membres de son escadron, et unir ces différents profils vers un but commun et ça n'est pas une mince affaire.

*  *  *

L'Escadron alphabet est un roman assez lent, qui prend son temps pour construire son intrigue et développer ses personnages. Mais cette lenteur n'est jamais un problème car Freed nous livre un roman militaire d'excellente facture et toute cette lenteur, cette longue et patiente construction de l'escadron nous immerge totalement dans le côté très attentiste de la guerre.

Il faut des préparatifs, il faut récolter des informations, il faut former le personnel pour une mission spécifique, et il faut même inventer des fonctionnements et des services car la Nouvelle République toute jeune et encore balbutiante peine à sortir d'un fonctionnement d'opposant pour embrasser pleinement une fonction d'état souverain et légitime.

*  *  *

L'autre grande qualité du roman, c'est la construction de ses personnages. Tout les pilotes sont différents, ont des buts personnels ou un historique en rapport avec l'Escadre de l'ombre, mais ça ne suffit pas pour faire travailler des gens ensemble car leurs envies diffèrent, leurs traumas du à de longues années de guerre se mettent en travers de leur fonctionnement. 

Comme pour Yrica Quell, l'un des points de vue principaux de ce roman, ancienne membre de l'escadre de l'ombre ayant fait défection durant l'Opération Cendre et qui peine à trouver comment s'insérer dans ce nouveau status quo malgré un désir de faire ses preuves. C'est un personnage très ambivalent, traumatisé, passive par certains côté, pleine d'un aveuglement sur la structure fasciste impériale qui fait enrager mais dont l'écriture ne peux empêcher le lecteur de se prendre d'une certaine affection pour elle.

On trouve dans cette Escadron Alphabet des profils très variés, du renégat impérial avide d'argent mais toujours fidèles à ses camarades à l'idéaliste qui ne rêve que de rentrer chez lui en passant par la quasi suicidaire qui n'a que le nom de Jyn Erso en tête et son rôle de martyr qu'elle envie.

Et puis on retrouve aussi un personnage bien connu, la générale Hera Syndulla,personnage principale de la série Rebels et dont le rôle ici, bien que secondaire est assez conséquent et important. C'est un plaisir de lire chacune de ses apparition, parfois avec un petit pincement au coeur.

*  *  *

Il va en falloir du temps à cette équipe pour se construire, se souder et apprendre à se connaitre, mais avec le temps cela se fera, à mesure que le lecteur se liera aussi à ces hommes et ces femmes malgré tous leur défauts. Et cette lente construction s'accompagne d'une montée en puissance savamment dosée vers un climax épique et tout en tension.

Ce premier tome de l'Escadron Alphabet est une très bonne surprise, un roman militaire d'excellente facture qui nous plonge dans les affres de la guerre post Endor. Il dose son rythme avec talent, construit des personnages nuancés et passionnant, intègre de nombreux éléments de l'univers Star Wars, piochant des références dans de nombreuses périodes allant de la guerre des clones à Rebels et nous offre une intrigue prenante qui, à n'en pas douter, réserve de nombreuses surprises pour les tomes suivant.

 


4 commentaires:

  1. Je n'ai pas regardé tout ton avis, c'est un de mes prochaines lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture alors ! J'avance bien dans le second volume moi ! :)

      Supprimer
  2. Re-moi ! Je rejoins ton avis, c'est un très bon roman, j'ai adoré et j'attaque la suite bientôt !

    RépondreSupprimer