L'anomalie - Hervé Le Tellier

Posted by with 4 comments

L'Anomalie - Hervé Le Tellier
Gallimard // 2020 // 336p

Une fois n'est pas coutume, j'ai lu le prestigieux prix Goncourt de cette année. La raison est simple, c'est de la SF, enfin de l'anticipation selon son auteur, c'est pas pareil, l'anticipation c'est noble, pas comme la SF (moui j'exagère peut-être un peu). Ayant vu passer plusieurs avis partagés, j'étais curieux, mais j'avais la flemme. Heureusement, c'était court, et puis c'est dispo en audiolivre, un format parfait quand j'ai la flemme de lire un livre.

Difficile d'entrer trop dans le détails sans dévoiler un élément majeur de l'intrigue. On commence par suivre une galerie de personnages tous assez différents, si ce n'est leur tendance à être aisé et parisien (oui bon pas tous mais suffisamment), et petit à petit on va découvrir que tous on pris un certain vol Paris - New York turbulent, courant mars.

Disons le de suite, le roman de Le Tellier est diablement efficace. L'ouverture sous forme de polar avec son personnage un brin psychopathe accroche rapidement et contribue à jeter le trouble sur le lecteur. Tout le premier tiers du roman va ainsi nous présenter différents protagoniste, leurs vies, leurs problématique, entre le tueur à gage, la mère célibataire, l'architecte, le GI, etc. Une galerie de personnages variés, aux facettes multiples, dépeint avec talent.

Et puis le twist arrive, et les questionnement SF pointent le bout de leur nez. Rien de bien révolutionnaire ci pour qui connait le genre. Si c'est le cas, on ne peut s'empêcher de penser au Ubik de Dick ou bien à Daniel Galouye, et on s'amuse de voir ces problématiques abordés dans un roman qui n'ose pas se revendiquer pleinement du genre. Une frilosité qu'on peine à comprendre tant les références à la SF (certes plutôt mainstream) sont présentes, assumés et semble sincères. 

L'anomalie est très bien écrit, prenant, efficace, plein de sincérité et offre un bon divertissement relativement érudit. On peut toutefois lui reprocher un certains snobisme dans la construction de ses personnages et dans son écriture, et arguer que le roman n'apportera que peu de chose au genre à cause de la superficialité de traitement des thèmes qu'il pose. N'empêche qu'il reste un roman des plus agréable à lire qui propose un divertissement honnête et c'est déjà pas mal.


Ils en parlent :
Yogo, Chien Critique, Feydrautha, TmbM, Lune
Signalez vous si je vous ai oublié ;)

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est ça :)
      Mais pas sûr d'explorer le reste de sa bibliographie par contre ^^

      Supprimer
  2. Pareil c'est divertissant. Mais je suis un peu insatisfaisante du traitement de la problématique SF

    RépondreSupprimer