[Star Wars] Maitre & Apprenti - Claudia Gray

Posted by with No comments

Maitre et Apprenti - Claudia Gray
Pocket // 2019 // 464p

Avec les romans Etoiles Perdues et Liens du sang, Claudia Gray est devenue une autrice incontournable du nouveau canon de l'univers étendu Star Wars dont j'attends les nouveaux romans avec impatience.
Du coup, quand on se retrouve avec un roman situé durant la période de la prélogie, une période un peu délaissé depuis le rachat par Disney mais que j'affectionne particulièrement, et qu'en plus on apprend que ce roman va s'attaquer à la relation qui lie Qui Gon Jin à son Padawan Obi Wan Kenobi, autant dire que l'impatience était très grande de pouvoir lire ce titre !


8 ans avant les évènements de La Menace Fantôme, les relations entre Qui Gon et son Padawan Obi Wan sont relativement conflictuelles. Qui Gon a l'impression de ne pas être à la hauteur d'Obi Wan, de ne pas lui transmettre son savoir comme il le peut tandis que de son côté, Obi Wan trouve son maitre distant et redoute que celui-ci ne soit déçu de son élève.
Après une mission de routine en demi teinte, Qui Gon se voit proposer une place au conseil Jedi. Si cela reste un grand honneur, Qui Gon à besoin de réflexion, d'une part parce qu'il se trouve très souvent en désaccord avec les méthodes du conseil et de l'autre parce qu'accepter le poste l'obligerai à renoncer à former Obi Wan.
Sa décision va bientôt devoir être repoussée quand le conseil reçoit une demande d'aide de Rael Aveross, un Jedi atypique aux méthode peu conventionnelle et ancien disciple de Dooku, car celui-ci requiert expressément l'expertise de son ami Qui Gon.
 
Wahou ! Que dire d'autre à part que ce roman était tout ce que j'espérais et encore plus.
D'un côté, on a donc la relation Qui Gon, Obi Wan qui est exposée et développé, leur différences, leurs doutes, les inévitables conflits. De l'autre, on a une plongé dans les rouages de l'ordre Jedi par le prise de Qui Gon. Et si' l'on savait déjà que des points de frictions existait entre cet ordre millénaire, encrassé par l'immobilisme et la vision plus idéaliste et ouverte de Qui Gon, on ne réalisait pas à quel point la défiance de ce dernier était grande vis à vis du conseil.
Un autre point passionnant est la découverte des prophéties. On connait celle de l'élue grâce à la prélogie, mais on découvre ici qu'elle sont nombreuses, très ancienne et qu'elles ne sont pas forcément très bien considérés par la plupart des Jedi qui laisse de côté cette mystique pour une approche plus pragmatique de la Force. 
La jeunesse de Qui Gon est abordée aussi, son lien avec son ancien maitre Dooku, et globalement, c'est tout un réseau de connexions qui s'établit grâce à ce roman.
 
L'intrigue en elle même n'est pas forcément des plus originale, une mission diplomatique sur planète lointaine, une conspiration à mettre à jour, etc. mais elle réserve quand-même son lot de suprises, et surtout il nous fait découvrir l'ordre Jedi comme jamais, avec ses forces, mais surtout ses faiblesse, sa trop grande implication dans le jeu politique au détriment d'une approche à la fois plus mystique et plus terre à terre. Les Jedi se sont éloignés du quotidien, du peuple, c'est quelque chose que l'on peut voir très clairement dans la saison 7 de la série The Clone Wars avec l'arc sur Ahsoka dans les bas fond de Coruscant, et qui apparait encore plus distinctement ici, en plein coeur de la machine, avec l'un des leurs qui s'oppose ouvertement à leurs choix.

Ce roman est un indispensable pour quiconque s'intéresse aux Jedi, à la prélogie ou tout simplement à Star Wars.
 

0 commentaires:

Publier un commentaire