A la pointe de l'épée - Ellen Kushner

Posted by with 3 comments
A la pointe de l'épée - Ellen Kushner
Editions Actu SF // 2019 (VO 1987) // 546p
Aujourd'hui nous allons nous mettre dans une ambiance mousquetaire, escrime, spadassin et intrigue de cours avec le roman à la pointe de l'épée d'Ellen Kushner.
Publié en version originale par son autrice en 1987, et traduit chez nous en 2008, Actu SF réédite ce petit bijoux de fantasy queer dans un superbe écrin, couverture cartonnée, dorure, tranche-fil et signet, en l'agrémentant de plusieurs nouvelles venant enrichir l'univers.
Ce billet se concentrera sur le roman, les nouvelles feront l'objet d'un billet ultérieur.

Richard Saint-Vière est un bretteur, une épée à louer qui vit sur les Bords-d'eaux et qui travaille régulièrement pour les nobles de La Colline, pour peu que la paye soit convenable et le travail intéressant.
Saint-Vière est un surdoué de l'épée, celui que tous les nobles veulent s'arracher pour régler leurs querelles, car dans cet univers fictif fortement inspiré de notre XVIe et XVIIe siècle, les différents se règlent par des duels judiciaire, des défi officiels lancé entre nobles par le truchement de leurs épées à louer. Mais surtout, Saint-Vière est un homme d'honneur, qui travail dans la discrétion, et le respect des codes. C'est en partie à cause de cela, et pour la défense de son amant Alec qu'il va se retrouver au cœur d'un complot politique et d'une vengeance personnelle.

Si bien sûr nous avons droit à quelques duels de haute volées et passes d'armes mémorable, le coeur du roman se situe plutôt au sein des antichambres et alcoves des nobliaux. Manigances, complots, coups bas feutrés, paroles assassines et sourires trompeurs sont le gros morceau de l'intrigue.
Et ça fonctionne, on se questionne, on s'interroge, on se passionne pour le drame qui se joue, notamment grâce la relation passionné qui unit Richard Saint-Vière au mystérieux Alec, un étudiant de l'Université au passé secret qui possède des manières de nobles et un fort tempérament mélancolique mais ne dit mot sur son ascendance.
Si la romance entre Richard est Alec n'est pas centrale, elle a une grande importance dans le récit et est très bien traité. C'est un plaisir de voir abordé une relation homosexuelle dans un roman de fantasy de manière "normale", d'autant plus quand on sait que le dit roman à 30 ans !
Si l'homosexualité n'est pas un sujet en soit dans le roman, on y trouve plusieurs personnages gay et/ou bisexuels, ceci semblant être un fait admis et non sujet à débat dans la société que décrit Ellen Kushner.

Des duels endiablés, des joutes verbales acéré, du drame, de la romance, presque de la tragédie, c'est tout ça que A la pointe de l'épée nous offre, et qui est plus est dans un style prenant qui se lit avec grand plaisir.
On ne peut que conseiller cette fantasy presqu' historique queer pour tout ceux qu'une pincée des Trois mousquetaires saupoudré un zeste Shakespearien intrigue !

3 commentaires:

  1. Encore un ! C'est un complot ! Ca suffit maintenant !

    RépondreSupprimer
  2. Mouahah je ne risque pas d'être tentée je l'ai déjà lu en Folio SF :D. Il ne m'a pas tellement marqué par contre j'avais beaucoup aimé son Thomas le rimeur ^^

    RépondreSupprimer