Feuillets de cuivre - Fabien Clavel

Posted by with 4 comments
Feuillets de cuivre - Fabien Clavel 
Editions ActuSF // 2015 // 344 pages

De Fabien Clavel, je n'avais lu que deux romans. Le sympathique Metro Z, un roman de zombie orienté jeunesse plutôt réussi, et le très drôle mais aussi très glauque Evangile Cannibale, du zombie adulte vraiment réussi.
Comme je suis superficiel (et que j'avais aimé ma découverte de l'auteur), j'ai craqué pour la superbe édition de Feuillets de cuivre. Couverture rigide, dos cousu, tranche-fil, dorure, bref l'objet est beau. Mais qu'en est-il du contenu ?

Ce livre nous raconte les aventure de Rougon, inspecteur de police à Paris à la fin du XIXème siècle et au tout début du XXème. Construit dans un premier temps comme un fix-up de nouvelles, Feuillets de cuivre va donc nous présenter différentes enquêtes de l'inspecteur Rougon dans un Paris où la magie semble faire de timides apparitions, où des machines volantes en avance sur leur temps nous ébahissent, où l'ether est une réalité et où les problèmes temporels peuvent arriver.

Si comme on peut le voir ce livre, s'apparente bien à l'imaginaire, et même au genre du steampunk, ces éléments se font relativement discret, émaillant les différentes enquêtes de petites touches de science-fiction, de fantastique ou même de fantasy.

Dans toute la première partie du livre, l'ensemble de ces enquêtes se présentent comme des récits indépendants, tel les aventures d'un Sherlock Holmes français, et ce n'est qu'à partir de la seconde partie qu'un lien se dégage, qu'un fil rouge apparait et qu'on comprends les connections entre les différents récits.

Feuillets de cuivre possède de très nombreuse qualités, parmi lesquelles le style riche et travaillé de son auteur ainsi que son évidente érudition (à ce titre, la postface est remarquable). Les références son légions, de même que les citations ou bien les apparitions de personnages historiques, comme tout bon roman steampunk qui se respecte.

Côté personnages, le livre n'est pas en reste avec une galerie détaillé et varié, mais c'est notre héros Rougon qui marque le plus. Inspecteur bouru, passionné par les livres, au point de trouver des références littéraire dans toutes ses enquêtes, être qui parait presque anachronique par son ouverture d'esprit et sa sensibilité.

Feuillets de cuivre est vraiment un livre très réussi autant sur le fond que sur la forme. Il joue avec les codes du steampunk avec brio, propose un savant mélange entre classicisme et originalité, possède de multiple niveaux de lecture et regorge de trésors littéraires.

4 commentaires:

  1. Pas très attirée au départ, ta description du personnage donne envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu la beauté de l'édition en plus, belle reliure, marquage à chaud, etc. Il faut craquer :D

      Supprimer
  2. J'en garde un très bon souvenir, un excellent livre tant, comme tu le dis, dans la forme que dans le fond, bien au-delà des "clichés" qu'on peut potentiellement avoir sur le steampunk. Même la préface est réussie, c'est dire ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, c'était surprenant et vraiment plaisant ! :)

      Supprimer