On est jamais bizarre sur Internet (ou presque) - Felicia Day

Posted by with 12 comments
Pour moi Felicia Day, c'est d'abord Vi, l'une des tueuses potentielles de la saison 7 de Buffy. Son look cool et sa chevelure rousse avait il faut dire tapé dans l'oeil de l'adolescent que j'étais alors. Et puis, j'ai découvert Dr Horrible Sing Along Blog, l'excellente comédie musicale du père de Buffy et dans laquelle elle tient l'un des rôles principaux ainsi que la web série The Guild que Felicia Day à crée, écrit et réalisé et qui un petit bijou d'humour embarrassant référencé gamer. 
Du coup quand j'ai vu qu'une autobiographie sortait sur cette icône de la culture geek, je me suis dis, connaissant le ton et l'humour de Felicia (oui on se connait très bien [i wish]) que cela vaudrait surement le détour. Spoiler alert : oui.


Fan de jeux vidéos, actrice, productrice, réalisatrice, gameuse, Felicia Day a un profil pour le moins varié, et avec cette courte autobiographie, elle nous propose de faire le tour de toutes ses facettes et de découvrir un peu comment elle en est arrivé où elle en est arrivé. TL;DR : Un mélange entre de la chance, une famille bizarre, un bon quota de tares sociales et une motivation candide à toute épreuve.

Depuis son enfance autarcique et déscolarisé jusqu'aux scènes de la San-diego comic con en passant par les galère hollywoodienne pour décrocher un rôle minable dans une pub elle nous emmène tout le long de son parcours atypique avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision.

C'est plaisant à lire, on sourit beaucoup et on y trouve même par endroit quelques perles de sagesse. Si la partie sur son enfance et adolescence est intéressante à plus d'un titre, notamment pour son côté assez hors norme, c'est vraiment lorsqu'elle aborde sa carrière artistique qu'elle passionne le plus.
Ses début son chaotiques, difficiles, et bien sûr très loin de ses rêves, et de petits rôle en petit rôle coincé dans une routine de plus en plus difficile à vivre, c'est sa rencontre avec le jeu en ligne World of Warcraft qui va lui apporter à la fois déchéance et salut.
Déchéance car elle va devoir lutter contre une addiction très dur. Salut car c'est finalement cette expérience qui va lui permettre de réaliser le petit bijou qu'est The Guild et de connaitre enfin le succès. Un succès qui ne sera malheureusement pas la fin de ses problèmes puisque la dépression va finalement la rattraper.
Pour terminer, elle aborde le Gamergate et le harcèlement qu'elle a subit à cause de sa prise de position contre les harceleurs (ironie...), une prise de position qu'elle longuement retenue par peur justement de se faire harceler...
 

Si le côté biographique est intéressant à plus d'un titre, notamment quand connait et apprécie Felicia Day, c'est par sa réflexion sur l'art, la création et les particularité de chacun que ce livre touche, car par son parcours, ses luttes, sa "bizarrerie", Felicia est vraiment inspirante !

12 commentaires:

  1. Tiens voilà un article qui m'incite à m'intéresser à cette autrice que je voyais souvent apparaître sur quelques pages de copinautes, sans que jusque-là je n'ai envie de m'intéresser réellement à ce qu'elle faisait.
    Tu changes la donne, son parcours semble atypique à certains égards et en même temps, proche de ce que j'ai connu, cela me rend curieuse d'en savoir plus. Je t'en remercie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que par contre, je ne sais pas du tout ce que valent ces écrits romanesque, d'autant plus qu'ils ne sont pas traduits, mais celui-ci est vraiment très bien :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est vraiment très chouette, et encore plus si on aime Felicia Day à la base ^^

      Supprimer
  3. Ouiiiii <3 <3 <3 <3 (faut que je termine The Guild)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha :D
      hum, moi aussi il faudrait que je termine :-3

      Supprimer
  4. Faut que je le lise celui-là, il me fait de l'oeil depuis sa sortie :D Mais c'est cool d'avoir un avis dessus :)

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai jamais entendu parler de Felicia Day... j'ai loupé quelque chose ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mais totalement ! Elle est très cool Felicia Day :)
      Si tu veux découvrir un peu je te conseille sa websérie The Guild. Les épisodes sont très court, et si tu connais un poil l'univers du jeux vidéos et des MMORPG c'est très fun :D

      Supprimer
    2. Oh, ce n'est pas trop (du tout) mon univers... ;-)
      Mais j'irai jeter un oeil par curiosité.
      Merci

      Supprimer
  6. Ça me rappelle qu'il faut non seulement que je lise son autobiographie (dans ma PAL), mais que je vois enfin The Guild. Tant d'erreurs à rattraper !

    RépondreSupprimer