Monstress, volume 1 : Awakening

Posted by with 2 comments
Monstress, volume 1 : Awakening
Scenario : Marjorie Liu
Dessins : Sana Takeda
Image Comics // 2016 // 202pages
Contient les épisodes Monstress #1 à #6
 

VF chez Delcourt en Janvier 2017

Maika est une arcanique et l'on fait sa connaissance lorsqu'elle est vendu aux enchères comme esclave à des humains de la maison Cumaea. rapidement, on découvre qu'elle s'est volontairement laissé capturer dans le but de retrouver la responsable d'une trahison ayant entrainé probablement la mort de sa mère. Et malheureusement pour les cumaean, Maika possède en elle un étrange pouvoir, une créature affamé qui lutte en elle pour sortir.

Si cela démarre comme une histoire de vengeance relativement classique, très rapidement on découvre que c'est plus compliqué que ça. On est dans un monde à l'esthétique assez steampunk ou arcanepunk, d'inspiration asiatique qui se remet doucement d'une guerre terriblement sanglante entre humains et arcaniques.
Sous cette appellation, on retrouve toutes les créatures non humaines. Certaines peuvent avoir une apparence suffisamment humanoïde comme Maika pour pouvoir se fondre dans la masse, d'autre beaucoup moins. On retrouve ainsi des être humanoïde à oreilles et queue de renard qui sont totalement "kawai", ainsi que des chat parlant ou combattant au sabre et d'autres être plus étrange encore.

Les relations entre les deux espèces sont au point mort, dans un état de guerre froide, et la quête de vengeance de Maika va déclencher des choses, raviver des souvenirs et provoquer beaucoup de chaos. On découvre au fil des pages des intrigues tortueuses, et un univers bien moins manichéen qu'on aurait pu le croire au premier abord. Il y a des monstres et des gens bien des deux côtés et notre héroïne n'est pas forcément la plus angélique du lot.

L'histoire et le monde de Monstress sont assez sombre. On découvre des sociétés racistes et discriminantes, paranoïaque même, et le contexte de guerre y est pour beaucoup. Proposant régulièrement des flashback pour nous éclairer sur certains événements, la série aborde ainsi les horreurs commises pendant le conflit et après.

Le tout est superbement mis en image par la japonaise Sana Takeda. Comme pour l'univers, son style est très typé asiatique, se rapprochant souvent des codes du shojo. Et par moment cela créer un décalage très interessant, comme lorsqu'elle présente des personnages très mignons, kawai, dans des situations horrible.
Ses arrière plans sont magnifiques, très fouillés et détaillés, et ses couleurs vraiment réussis aident à poser l'ambiance sombre de la série.

Très bonne surprise donc que cette nouvelle série d'image comics. L'univers présenté est fouillé et original, l'intrigue tortueuse et surprenante et les personnages intéressants. Et pour ne rien gâcher, le tout est magnifiquement illustré !



2 commentaires:

  1. Cela a l'air franchement génial!
    je vais voir si je trouve cela!
    Merci de cette belle découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mais de rien ! :)
      J'espère que ça te plairas si tu le lis !

      Supprimer