Buffy The Vampire Slayer - Saison 4

Posted by with 2 comments
Buffy The Vampire Slayer - Saison 4
/!\ Warning /!\ Cet article est spoilant, si vous n'avez pas vu la série (j'ai envie de dire qu'attendez vous ?!?!?) c'est à vos risques et périls !
Je vous ai déjà dis que Buffy était la meilleure série de tout les temps ? ^^
Hum, bref, je continue le re(re-re-re-etc.) visionnage de Buffy avec la 4ème saison, une saison controversée et souvent la plus mal aimée des fans de la série. Et pourtant, elle regorge de très bons épisodes et propose des choses nouvelles, continuant de faire évoluer et changer ses personnages.
Et c'est peut-être ça le problème, le changement d'univers, car cette fois, c'en est fini du lycée pour notre Scoobygang, voici enfin venu le moment de l'université, en tout cas pour Buffy et Willow. Et ce n'est pas évident de trouver ses marques dans ce nouveau monde.
Si Willow est aux anges de se trouver dans ce temple de la connaissance et de pouvoir enfin laisser s'exprimer sa passion pour les études, Buffy a un peu plus de mal à s'y faire. Entre des cours qui semble partir dans tous les sens, la découverte de la vie en communauté avec une colloc', pour elle qui a toujours été fille unique, son boulot de tueuse toujours aussi prenant, et sa vie amoureuse compliquée depuis le départ d'Angel, notre tueuse est toute chamboulé et nous avec.
Pour Alex, cette nouvelle année commence aussi difficilement, pour lui le cursus scolaire s'arrête là, il peine à trouver quoi faire de sa vie, enchaine les petits boulots sans intérêt, et a du mal à gérer et assumer sa relation naissante avec Anya. Giles aussi doit s'ajuster. Il avait déjà perdu son travail d'observateur, étant renvoyé par le conseil, et avec la destruction du lycée de Sunnydale, c'est terminé pour son activité de bibliothécaire.
Bref on voit que tout ça n'est simple pour personne, que nos héros sont perdus, et c'est ce qui arrive aussi au spectateur, perturbé par ce changement d'environnement, loin des lieux familiers et rassurants.
Cette saison voit aussi l'arrivée d'un des personnages les plus mal aimés, Riley. Ce boy scout va être pour Buffy ce qui se rapproche le plus d'une relation amoureuse normale. Il est humain, relativement équilibré, gentil garçon, de bonne volonté et peut être un peu trop lisse après un Angel ténébreux et dangereux. Et pourtant, il est loin d'être aussi insipide qu'on pourrait le croire. Car ce jeune homme possède aussi son lot de secret avec l'Initiative. Archétype du gentil garçon, il va finalement découvrir qu'il s'est fait manipulé, qu'il a été victime d'expérimentations et va se retrouver tiraillé par ses différentes loyautés. Il va se retrouver un peu dans la situation de la jeune fille en détresse, affaibli et dépendant de Buffy dans une inversion de rôles qu'il va avoir du mal à accepter. Le problème de Riley c'est qu'il est standard et que même s'il aime Buffy, il est enfermé dans son rôle social d'homme virile et supporte mal de ne pas être l'homme fort du couple.
Autre événement marquant de cette saison, il s'agit bien sûr de la fin de la relation entre Oz et Willow. Si pour Oz c'est sa nature de loup-garou qui pose problème, c'est en réalité le manque de communication qui va mettre fin à leur histoire. Je crois que c'est vraiment ça que je ne pardonnerai jamais à Oz. S'il avait fait vraiment confiance à Will, il aurait pu éviter la triste conclusion de leur amour.
Mais à toute chose malheur est bon comme on dit, et si effectivement Will va passer par des moments difficiles, elle va faire la rencontre de Tara, un sorcière en herbe comme elle qui va l'aider à remonter la pente et dont elle va finalement tomber amoureuse.
Et puis, c'est à partir de cette saison que, contre toute attente, Spike va devenir, pour notre plus grand bonheur, un personnage récurrent, et presque un allié du groupe !
Comme on le voit s'est donc une saison de changements, changements amoureux, départ de personnages mais arrivée de nouveaux aussi, et si cette saison va être difficile sur certains points, le Scooby va finalement passer l'épreuve de la confrontation avec un monde plus adulte, loin des considérations lycéennes, qui leur pose de nouvelles problématiques.

Une saison mal aimée donc, pour toutes ces raisons mais que j'ai trouvé finalement très bonne, pour toutes ces raisons et qui possède en plus son lot d'excellents épisodes.
Tout d'abord on notera Un Silence de Mort (Hush), un épisode quasi intégralement muet réalisé par Josh Whedon comme un défi face à ceux qui louait le show pour la qualité de ses dialogues face au reste et qui est l'un des meilleurs épisodes de la série. Effrayant et drôle à la fois, il est en plus un épisode charnière dans la série faisant faire un bond dans la relation entre Buffy et Riley ainsi que dans l'intrigue principale.
On retiendra aussi Le Mariage de Buffy (Something Blue), qui va voir, suite à un sort qui tourne mal, Buffy organiser son mariage avec Spike !
Il y a aussi La Fin du Monde (Doomed) un épisode qui met Alex à l'honneur, qui montre comme il peut parfois se sentir à l'écart, lui le seul être "normal" dans cette bande de tueuse, sorcières et observateur. Malgré cela, et peut-être même grâce à ça, on voit à quel point il est un membre essentiel du gang.
Il y a aussi Superstar, un épisode qui met en avant Jonathan, mais si, vous savez, le looser du lycée. Il se trouve ici et grâce à un sortilège être le sauveur de Sunnydale et un leader charismatique qui a tout réussi.
Mais mon épisode préféré reste sans conteste le dernier de la saison, Cauchemar (Restless). un épisode très spécial, puisque déjà il se déroule après la fin du combat final contre le big bad de la saison et qu'il s'agit d'un rêve tout du long. Suite au sort utilisé pour défaire le vilain Adam, Giles, Buffy, Willow et Alex vont se retrouver dans un rêve collectif, pourchassés par la tueuse des origines, la toute première élue. En plus de réussir le voyage onirique à la perfection, l'épisode explore avec succès les peurs et doutes de chacun des personnages, proposant comme un bilan de ce qui leur est arrivée cette dernière année. En plus de cela, il glisse subtilement de très nombreux indices concernant la saison suivante et nous permets d'en découvrir un peu plus sur la mythologie des tueuses de vampires. Un épisode excellent qui possède une ambiance très spéciale et qui se classe vraiment à part.

Cette saison 4 est donc vraiment de très grande qualité, elle dépeint avec justesse les différents bouleversements qui peuvent subvenir lors de l'entrée dans les études supérieures, quand on quitte définitivement le monde de l'enfance mais qu'on est pas encore complètement des adultes, lorsque l'on se retrouve face à des choix difficiles, qu'il nous faut grandir, que l'on veut être considéré comme des grands mais qu'on est encore tiraillés par ce monde plus confortable d'avant. Il faut trouver un équilibre entre ces nouvelles choses qui se présentent et les changements que l'on connait en soi. 

2 commentaires:

  1. Aaah, Buffy... Je regardais ça quand j'étais au lycée et après le bac, et c'était vraiment bien. Sauf que je ne suis pas sûr d'avoir vu la fin de la série (ni "Angel" d'ailleurs).
    Mais ça tombait tellement bien avec ce que je vivais dans la vie réelle que je ne suis pas sûr d'avoir envie de m'y remettre aujourd'hui, comme si la série était pour moi trop marquée par son époque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha, je peux comprendre ça :)
      Mais ça serait l'occasion de voir la fin :D
      Qui est franchement super réussie pour le coup, même si elle apporte son lot de tristesse :)
      Cette série me rappelle aussi beaucoup de moments, surtout les 3 premières saisons au lycée où je m'identifiais complètement à Alex, mais j'aime tellement cette série, je pourrais la voir en boucle sans m'en lasser :)

      Supprimer