Sur L'écran - Janvier 2016

Posted by with 8 comments
Sur L'écran - Janvier 2016
Bonjour à tous, avec un petit peu de retard je vous parle un peu de choses que j'ai vu au mois de janvier. Bon un peu de retard certes mais surtout quelques mois que je n'avais pas mis à jour la rubrique, procrastination quand tu nous tiens...



Expendables
J'ai enfin vu ce film de gros bras qui rassemble des stars de film d'action des années 90.
Bon, on passera sur le scénario hein, l’intérêt n'est clairement pas là mais c'était plutôt fun, plein d'action, d'explosion et fusillade et de testostérone bien ridicule.

American Snipers
Dernier film de Clint Eastwood qui revient sur l'histoire de Chris Kyle, un sniper américain ayant servi en Irak et étant réputé pour être le tireur d'élite ayant tué le plus de personne.
Le film va nous faire suivre sa vie de son engagement jusqu'à son meurtre par un vétéran souffrant de Stress Post-Traumatique qu'il tentait d'aider.
C'est un film très prenant qui dépeint les conséquences de la guerre sur les soldats, qui parle du traumatisme de ceux-ci et de leur difficulté à retrouver une vie normal.

Dallas Buyers Club
Ron Woodroof est quelqu'un d'assez détestable, star du rodéo, il est surtout machiste, violent et très homophobe. Mais tout cela va changer le jour il va se découvrir séropositif et avec une espérance de vie de 30 jours et comprendre que finalement ce n'est pas qu'une "maladie de pédé". Car nous sommes en 1985 et et le Sida est encore méconnu et très mal soigné. Il va bien sûr se faire rejeter complètement par son milieu et va chercher un moyen de se soigner avec des médicaments étranger non autoriser sur le sol des USA car le seul disponible, l'AZT encore en pleine phase de test à une efficacité plus que douteuse.
Il va finalement déjouer tout les pronostics et vivre bien plus longtemps que prévu et fondé un club d'acheteur pour permettre à d'autres séropositifs comme lui de pouvoir se soigner autrement. Et il n'aurait jamais pu faire ça sans sa rencontre avec Rayon, une femme transgenre elle aussi séropositive dont la rencontre va finalement ouvrir l'esprit de Ron.
J'ai adoré ce film qui est littéralement porté par l'extraordinaire performance de Matthew McConaughey.

Ant-Man
J'ai enfin vu le dernier film de la phase 2 du Marvel Cinematic Universe !
Et c'est plutôt sympa, entre l'aventure intérieur et chérie j'ai rétrécit les gosses, on a le droit à un film plein d'humour d'action et d'aventure.
La relation entre Scott Lang notre anti-héros et Hope Pym,  qui le forme est plutôt bien trouvé et revisite, voir se moque plutôt bien du syndrome Trinity, vous savez, ce syndrome qui fait que dans un film, un personnage féminin très capable se retrouve obligé d'entrainer un homme qui ne connait rien à rien afin de lui céder sa place parce que c'est forcément lui le héros. Si c'est aussi le cas ici, c'est traité avec un peu de subtilité et de plus la fin laisse présager du changement de ce côté.

X-Men : Days of Future Past (The Rogue Cut)
Je l'avais vu lors de la sortie ciné et j'ai profité cette fois donc de la version longue dite Rogue Cut car elle rajoute environ 20 minutes de scènes coupées, principalement concernant Rogue (Malicia).
Celle-ci ne chamboule pas tellement l'histoire et n'apporte pas de gros changement mais permettent de retrouver un peu plus longtemps le personnage et de passer un peu plus de temps dans le futur apocalyptique du film.

Real Humans S01 & S02
Äkta människor en vo, est une série de science fiction suédoise qui se passe dans un futur proche et nous décrit une société qui est passé dans l'ère de la robotique de service.
Quasiment tout le monde possède chez lui un robot comme aide domestique, et de plus en plus d'entreprises les utilise à la place d'employés humains.
On découvre cet univers par les yeux d'une famille plutôt standard qui va entrer par hasard d'un robot "libérer", qui a acquis une conscience et un libre arbitre. Celui-ci n'est pas le seul puisque qu'il fait parti d'un genre de collectif de robot libre qui vie clandestinement et dont les buts sont plus ou moins amicaux selon les membres.
On sent tout de suite que l'on est pas dans une série US et c'est assez rafraichissant. Que ce soit par le rythme, ou l’esthétisme, c'est dépaysant. au niveau des acteurs, on se retrouve avec des gens normaux, pas de gravure de modes mais des physiques de tout les jours et ça fait du bien !
La série est intéressante à voir, elle aborde pas mal de thèmes classique de la SF comme la notion d'humanité, de libre arbitre, la peur de l'autre et la différence mais peine malheureusement à aller au fond de sa réflexion. On voudrait qu'elle aille plus loin, qu'elle questionne vraiment la société actuelle face à ce changement profond et ce n'est pas le cas.
La série a été annulé à l'issue de la seconde saison et il y a de ce fait de nombreuses intrigues laissés en suspend et c'est bien dommage car la fin de la saison 2 laisser présager de passionnantes interrogations politiques et sociétales.

Buffy The Vampire Slayer S03
On ne le dira jamais assez mais Buffy est la meilleure série du monde !
J'ai toujours considéré cette saison comme un genre de point d'orgue de la série, pas que les saisons d'après soient moins intéressante, loin de là, mais on assiste ici à la dernière année de lycée de nos héros et c'est un moment particulier, c'est la fin de l'enfance et le début de l'entrée dans l'âge adulte et c'est merveilleusement retranscrit car à l'issue de cette saison, certains amis vont se séparer, prendre des chemins différents et des amours vont se terminer.

Cette saison mets Buffy face à son côté sombre avec l'arrivée de Faith, une nouvelle tueuse qui est son exact opposé, qui est ce que Buffy aurait pu être si elle n'avait pas réussie à se trouver sa bande d'amis. Faith est solitaire, brutale et animale dans sa manière d'aborder son rôle d'élue, là ou Buffy malgré ses côtés insouciant est tout de même beaucoup plus réfléchie et posée.

 Qui dit Faith dit aussi Wesley et le Conseil des Observateurs. Celui-ci est la personnification détestable du patriarcat qui tente d'imposer sa volonté au corps des femmes, dans un premier temps lors de l'épisode Helpless qui voit Buffy privée de ses pouvoirs pour être testée, par un Giles qui obéit aux ordres à contrecœur. Cet épisode va signer le divorce définitif entre Buffy et le Conseil et voir finalement Giles prendre une courageuse position auprès de Buffy. Cette épreuve va les rapprocher, identifiant Giles plus que jamais comme une figure paternelle bienveillante et un soutien désormais indéfectible de Buffy.
Lors des errements de Faith, le Conseil se décide de ressurgir avec son implacable inhumanité,  et si l'on peut reprocher beaucoup de choses à Faith, elle n'a clairement pas été aidé par la gestion déplorable du Conseil qui va la pousser dans ses derniers retranchements et se trouver en grande partie responsable de sa défection pour le camp du maire.

C'est aussi ici le terme de la tragique relation entre Buffy et d'Angel. Ils ont essayés, autant qu'ils pouvaient mais Angel est persuadé que leur relation est condamné et il préfère s'en aller pour laisser Buffy vivre. Sa décision est égoïste et plus que contestable et montre bien l'incapacité d'Angel à accepter sa situation et son âme. C'est intéressant a posterio de comparer avec Spike dans la saison 7 qui se retrouve lui aussi avec une âme mais qu'il a gagné, qui ne lui a pas été imposé comme une malédiction et qui du coup vit sa condition beaucoup plus facilement.

Un mots sur le Big Bad de cette saison, le maire de Sunnydale Richard Wilkins. S'il apparait comme étant immortel et avec la volonté de se transformer en démon, il reste avant tout un être humain et un personnage au final mystérieux et très ambiguë. Il peut se montrer implacable et dénué d'émotion mais aussi rieur, farceur et papa gâteau avec Faith qu'il prend sous son aile comme la fille qu'il aurait voulu avoir.C'est un personnage très nuancé, déstabilisant et très réussi qui représente bien l'immobilisme des anciens face à la jeune génération qui veut avancer, pleine de rêve et d'espoirs.
En bref, une saison excellente pour une série génialissime !

8 commentaires:

  1. Ah, j'ai été complètement bluffée moi aussi par Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club. J'ai également vu Ant-Man (mais dans mon canapé) malgré mon inintérêt ; c'est grâce aux copinautes que j'y ai jeté un oeil ;) J'ai beaucoup aimé Days of future past tout comme Äkta människor, laissée en friche (snif).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'Ant Man m'attirait pas spécialement à la base mais je me fais un devoir de voir tout les films de super héros ^^
      Les X-Men étant mes super préférés, celui là je risquais pas de le manquer : )
      Mais oui, dégouté de cette fin inachevée pour Äkta människor :(

      Supprimer
  2. Dallas Buyers Club est complètement bluffant oui comme film :) Ca me rappelle que j'ai raté le Clint Eastwood au cinéma, il va falloir que je le rattrape ! Real Humans je pense regarder un jour, quand j'aurais un peu de temps pour des séries "terminées" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Clint Eastwood vaut le coup, mais comme tout ses films je crois :D
      Real Humans est vraiment pas mal et pas trop long, 2 saisons d'un douzaines d'épisodes :)

      Supprimer
  3. Oh tu me donnes envie de revoir Dallas Buyers club ^^
    Je rattraperai sans doute un jour Ant Man mais bon ça m'enthousiasme pas plus que ça. Je m'en tiens à regarder peu de films de super-héros histoire de pas finir dégoûtée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha tant mieux pour Dallas Buyers club ! :D
      Je te comprend pour les super héros, mais je suis un indécrottable fanboy moi ^^ Et puis je l'ai trouvé vraiment pas mal celui là :)

      Supprimer
  4. Il faut que je rattrape Dallas Buyer's Club moi.

    Tu étais en retard sur les films de super-héros dis donc ! Ça ne va pas ça ! :D

    Très bonne série Real Humans et qui, l'air de rien, pose de vraies et bonnes questions, typiques de la très bonne SF. Dommage qu'elle ait été annulée.

    Et Buffy, off course. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui, il est vraiment extra ce film ! :)

      Je sais, j'ai du retard (toujours pas vu le reboot des Fantastic Four non plus mais là j'y vais à reculon^^) mais depuis que j'ai plus de VO à porté de main j'attends les sorties dvd :)

      Assez dégouté par l'annulation de Real Humans, mais du coup je me demande si le remake US va dans la même direction et poursuit l'intrigue.

      Buffy, la meilleure série de tout les temps ! :p
      #fanboy ^^

      Supprimer