Le Trône de Fer, intégrale 5 - G.R.R. Martin

Posted by with 6 comments
Le Trône de Fer, intégrale 5 - GRR Martin
J'ai Lu // 2015 // 1200 pages
 
Enfin !! Il est sorti en un seul tome en VF. 4 ans après avoir dévoré les 4 premiers tomes, je peux donc m'attaquer au dernier opus de l'interminable saga de Georges Martin.
Particularité, celui-ci ne fait pas suite au 4ème tome mais plutôt au 3ème. Effectivement, dans le 4ème tome, Daenerys, Tyrion et Jon Snow étaient les grands absents, il est donc temps ici, de découvrir leur destin !

Que ce soit sur le mur pour Jon, ou à Meereen pour Daenerys, le temps est venu de la difficile épreuve de l'exercice du pouvoir. Devenu Lord Commandant de la Garde de Nuit, le bâtard de Ned Stark a encore ses preuves à faire face à ses frère bornés et rétrogrades qui voient d'un mauvais œil ce que Jon considère être la seule chance de survie de l'humanité face au péril des Marcheurs Blancs qui s'annonce.

Pour la Mère des Dragons, les temps sont difficiles aussi. Son idéalisme, parfois naïf, se heurte à la cruelle réalité de la Baie des Serfs. Il devient difficile d'allier son désir de justice à la réalité d'un règne entouré de tant de dangers, et le moment semble venu de faire des compromis.

De son côté, Tyrion Lannister fuit l'ire vengeresse de sa sœur. Après avoir mis fin à la vie de son géniteur, il s'embarque pour l'autre côté du détroit grâce au secours de Varys. Sauvé des profondeurs du donjon rouge par l'araignée de Port Réal, il se voit mêlé à ses manigances et trouve refuge auprès d'Illyrio Mopatis. Ce n'est pour lui que le début d'un long voyage, voir interminable, vers la cours de Daenerys.  Après une longue descente aux enfers de l'oubli alcoolisé, un nouveau but s'offre au nain, apporter son éventuel concours à l'héritière Targaryen.

A côté de ces trois fils principaux, l’écheveau d'intrigues mis en place par Martin est toujours aussi dense. Que ce soit du côté des fer-né, des dorniens ou de fort-terreur, il se passe beaucoup de choses. Trop de choses même. Car si le plaisir de lecture est bien là avec ce 5ème tome, il reste, après avoir refermé ce pavé de 1200 pages, un sentiment de tout ça pour ça. On a l'impression que les intrigues s'enlisent dans des pistes secondaires qui, si elles enrichissent toujours autant le foisonnant univers de l'auteur, ralentissent considérablement le rythme de l'histoire.
Mais malgré tout, le tome ce dévore, réservant son lot de surprises. Certaines inattendues ou improbables, d'autre maladroites voir un peu capillotractées, mais toujours avec un style fluide qui se laisse lire tout seul.

Trop long et frustrant, dans le sens où, il donne l'impression de s’arrêter en plein climax, là ou les trois premiers tomes géraient avec brio leurs rythmes, c'est un tome de transition qui appelle furieusement à lire la suite. On pourra dire que Martin a prit son temps pour placer ses pions, mais tout semble ici enfin au bord du basculement, prêt à éclater dans les vents de l'hiver !
Même s'il aurait mérité quelques coupes de l'éditeur c'est un tome passionnant à lire qui prépare tout ce qu'il faut pour la redéfinition de Westeros.

Participation N°15

6 commentaires:

  1. Globalement du même avis que toi. Après un tome 4 un peu mollasson, j'ai trouvé celui-ci moins longuet, mais c'est sans doute lié aux personnages plus intéressants.
    Reste qu'effectivement Martin a trop dilué sa trame, et que le prochain tome paraît bien lointain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lecture du toma 4 est lointaine, je ne me rapelle plus de mes impressions précises. Mais vu que j'avais lu les 4 à la suite, c'est un peu dur de tout séparer.

      Supprimer
  2. C'est marrant j'avais eu cette impression sur le tome 2 (avant un tome 3 explosif). Le 4 et le 5 je les aies lu tranquillement, du coup ça passe (et je m'attends à que ça parte dans tous les sens dans le livre 6 !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais lu les 4 premiers tomes d'un coup, du coup les impressions sont un peu mélangées pour ceux là. C'est clair que pour le coup ce 6ème tome se doit d'être explosif :)

      Supprimer
  3. J'ai bien aimé celui-là. Sans atteindre les sommets du 3, j'ai retrouvé un plaisir de lecture qui en était assez proche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi eu un grand plaisir à le lire mais c'est une fois terminé que j'ai eu l'impression que ça n'avait pas très avancé.

      Supprimer