Batman Eternal

Posted by with No comments

Batman Eternal #1-52
DC Comics // 2014-2015
Dessins :

Batman Eternal est une série de comics en 52 épisodes, centrée sur Batman et son entourage. Lancée en avril 2014 sur un rythme de publication hebdomadaire, elle est enfin arrivée à son terme ce mercredi. C'est l'heure du bilan pour cette année écoulée sous le signe de la chauve-souris.
Alors que la série principale Batman était engagée dans Zero Year, une très longue histoire se déroulant dans le passé et s'attardant sur les débuts du justicier, le scénariste de cette série, aidée d'un beau panel d'auteurs lance Batman Eternal. Le but est de fêter les 75 ans du héros en grande pompe mais aussi de faire évoluer le présent de la Bat Family, mise à mal lors de la précédente apparition du Joker dans Death of the Family.

Alors que le commissaire Gordon poursuit un suspect, il va commettre une erreur, et déclencher une catastrophe effroyable dans le métro de Gotham City. Les victimes se comptent par centaines, et tandis que le policier héros de Gotham va se retrouver derrière les barreaux, son remplaçant décrète la chauve-souris persona non grata dans la ville. Toute la Bat Family, unie pour innocenter le commissaire doit en plus faire face à une foule d'attaque venant de tous les côtés. Petit à petit un lien se fait entre tout ces événements alors qu'il semble qu'un cerveau machiavélique tire les ficelles dans l'ombre.

L’exercice de la série hebdomadaire est délicat, tenir en haleine de manière aussi régulière, et sur un temps si long n'est pas chose aisé, et quand on voit le nombre d'artistes et scénaristes impliqués, on se dit que les réunions éditoriales doivent être un vrai casse-tête. Ceci étant dit, trêve de suspens, on peut dire que Batman Eternal est dans l'ensemble une réussite. 
Au fil des semaines, le nombre de fils narratifs n'a pas cessé de grandir, offrant à l'ensemble de l'entourage de Batman l'occasion de briller. Évidemment, toutes les intrigues parallèles n'ont pas présentées le même intérêt, mais l'histoire globale s'est avéré plus qu’intéressante à suivre. Tout au long de son parcours vers la vérité, Batman à été mis à mal, il s'est retrouvé face à toute sa galerie d'ennemis, il à été blessé et mis à terre, mais a toujours pu compter sur son entourage. Car s'il y a bien une chose que nous fait comprendre cette série c'est que si Batman est bien éternel, c'est parce qu'il a su transmettre ses valeurs, son idée de la justice et qu'il n'est pas seul à se battre.

Au rang des reproches, on peut trouver que l'histoire s'est parfois un peu trop délayée. Notamment sur la fin où l'on va de rebondissement en rebondissement alors que l'on attend de découvrir l'identité du marionnettiste derrière tout le chaos. Paradoxalement, la fin est du coup trop rapide, et la confrontation finale qui arrive vraiment tardivement s'en trouve un peu décevante. D'autant plus, que le lecteur attentifs aux nombreux indices, et familier du run de Snyder aura depuis longtemps éventé l'identité de l'adversaire ultime.
Il est à noter aussi que, commencé avant la fin d'Eternal, l'arc Endgame de la série principale spoil tout de même quelques questions que l'on pouvait avoir sur le destin de certains personnages à l'issue de la série hebdomadaire.

Malgré tout, Batman Eternal restera comme une bonne histoire. Certainement pas un classique ou un incontournable, mais une série à lire pour qui suit en ce moment l'actualité du Chevalier Noir. Elle offre de bons moments, et si les changements de statut sont minimes à son issue, on aura quand-même vu fleurir de nouvelles têtes que l'on attendra de revoir avec plaisir.


Participation N°11

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire