Y, Le dernier homme, Tome 1 - Brian K. Vaughan et Pia guerra

Posted by with 5 comments
Y, le dernier homme, un comics post apo’ de Brian K. Vaughan au scénario et Pia Guerra aux crayons, me faisait de l’œil depuis un moment et j’ai finalement craqué début janvier (merci carte cadeau) pour acquérir le premier tome de la très belle réédition d’Urban Comics qui rassemble dans ce premier volume les deux premiers arcs, soit les épisodes 1 à 10 de cette série qui en compte 60.

2002, au même instant partout sur la Terre, et au sein de toutes les espèces, les mâles meurent. En l’espace de quelques minutes la société humaine n’est plus constituée que de femmes, ou presque. Yorrick jeune roi de l'évasion et son singe mâle Esperluette sont apparemment les seuls survivants mâle sur Terre. Devenu ainsi le dernier homme sur Terre, il va devoir faire face aux convoitises et aux haines de part le symbole qu'il représente.

Le premier tome s'ouvre sur plusieurs séquences permettant de se familiariser avec de nombreux personnages que l'on va rencontrer tout au long de ces 10 épisodes et se situant dans la demi-heure qui précède le drame. Ce procédé permet du coup de lancer plusieurs fils d'intrigues qui vont bien sur finir par se croiser. Après une Ellipse de deux mois, on retrouve Yorrick, tentant de rejoindre Washington pour retrouver sa mère qui travaille au gouvernement et qui tente de maintenir en place ce qu'il en reste.

Très bon premier tome pour moi, j'ai beaucoup apprécié cette histoire post-apo'.
Rien que l'idée de départ déjà avait tout pour plaire, mais en plus le traitement est très réussi. Si c'est bien Yorrick le personnage central pour le moment, on découvre une belle galerie de personnages qui gravitent autour de lui. Il à plutôt l'air d'un anti-héros, balancé ici par hasard avec ses qualité et ses défaut, son ironie et son arrogance déplacée (une vraie tête à claque par moment) mais aussi sa touchante sensibilité. Chaque personnage "secondaire" est traité aussi avec intelligence et nuance et Brian K. V. évite l’écueil du paternalisme en présentant des femmes aux caractères et motivations fouillés et soignés. Il démontre s'il en était encore besoin que les femmes sont des "Hommes" comme les autres. Débarrassées du patriarcat, celles-ci se révèlent êtres aussi complexes, torturées, névrosées que les hommes. Capable du meilleur comme du pire. Et il y a du boulot pour ces femmes car elles héritent d'un monde où le sexisme les a beaucoup tenu à l'écart des postes à responsabilités, les laissant donc quasiment sans chef, sans gouvernement ou état majors.

Les dessins de Pia Guerra sont sobres, le trait classique et la colorisation simple. L'ensemble est très réussi et se regarde avec plaisir.

C'est vraiment une série de qualité qu'a choisi de rééditer Urban Comics, une très bonne histoire de SF post Apo qui avec son principe de départ simple mais original permet, en plus de livrer une intrigue passionnante, d'aborder de manière subtile le gros problème des inégalités hommes/femmes qui gangrène notre société.

Le tome 2 de l'intégrale vient de sortir et j'attends avec impatience qu'il atterrisse dans ma boite aux lettres pour poursuivre cette intrigue passionnante qui prend un tournant intéressant avec une dernière planche surprenante !



-Ils en parlent-
Lune sur son blog

5 commentaires:

  1. J'ai lu l'intégrale et c'est vraiment sympa.

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup entendu parler de cette bd et je devrais vraiment la lire. Elle dans ma wish list bd depuis longtemps -_-

    RépondreSupprimer
  3. Ha oui tu devrais, toi qui aimes le post apo !! :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Un billet qui confirme mon envie. Mais à ma bib, ils n'ont que le premier tome, ce qui est assez frustrant...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour : )
    Ha oui c'est sur que ça doit être frustrant.Moi je les lis sous la dernière édition, celle d'Urban Comics et du coup tout n'est pas sorti encore comme ça, du coup c'est vrai que l'attente est difficile : )

    RépondreSupprimer