Placebo - Lucille Néflier

Posted by with No comments
Placebo - Lucille Néflier
 
-L'histoire-
Les destins croisés de plusieurs personnages aux psychés malmenées par la vie. Lorsque la mort, la folie et la souffrance se rencontrent, quelle échappatoire, quel remède à part le temps...

-Mon avis-
Placebo est le premier roman publié d'une jeune auteure que j'ai découvert par hasard. Sous titré comme roman contemporain, je dois avouer que je suis sceptique sur l'étiquette qui lui est accolée mais qu'il est difficile de vraiment catégoriser ce roman. Le mieux serait fantastique même si le surnaturel se fait discret et même surprenant.

 
Placebo nous présente à travers un court premier chapitre l'ensemble des protagonistes sous forme de petites scénettes qui en laisse entrevoir juste assez pour donner envie d'aller plus loin et laisse perplexe sur le futur du roman. Sans transition, le deuxième chapitre fait un bon dans le temps et nous amène au lieu qui va faire se croiser les différents personnages et qui sera quasiment le seul lieu du roman, l’hôpital psychiatrique. Avec ça le ton du roman est donné, on est pas spécialement là pour rigoler.
Mais de quoi ça parle exactement Placebo ? Difficile d'aborder l'intrigue ou plutôt les intrigues sans risquer de trop en dévoiler sur le roman, mais on pourrait dire qu'on a affaire là à un ensemble de tranches de vies de plusieurs personnes qui vont être amenées à se croiser, parfois se rencontrer et se parler dans ce point de rencontre particulier qu'est l’hôpital psy et le centre de remise en forme. Comme je le disais, le surnaturel ici est très discret et ce qui fait l’intérêt principal du roman va être la multitude de traumas que portent les héros et héroïnes de l'histoire et la façon qu'ils vont avoir de leur faire face, et de les surmonter... ou pas.
La plupart des personnages sont en plein dans l'adolescence ou au tout début de l'âge adulte, et l'on assiste ainsi aux affres de l'adolescence d'une manière très réaliste. La souffrance ainsi que le changement sont au cœur du roman et la multitudes d'émotions et de questionnements qui surgissent à cette période de la vie sont abordés et traités avec une grande sensibilité et une justesse à couper le souffle. Ce roman parle de maltraitance scolaire, d'amour, de mort, de la manière dont l'on fait face à un corps qui change, de la découverte de son homosexualité et d'un tas d'autre choses et toujours avec pudeur et authenticité.
Ce roman ne parlera pas forcément à tout le monde selon son vécu et sa sensibilité à la littérature Young Adult mais j'ai de mon côté été touché par ces histoires, ces tranches de vie parfois tragiques, souvent douloureuses qui ont éveillées de nombreux souvenirs.
C'est un très bon premier roman qui peut parfois se montrer un peu trop didactique et semble ne pas toujours faire confiance à son lecteur mais touche par son style simple et efficace et surtout la mise en scène pertinente de tout le panel d'émotions que l'on peut ressentir à cette période compliquée qu'est l'adolescence. En cela on peut se demander si le roman n'a pas été le Placebo de l'auteur.

A noter :
- Le roman souffres de nombreuses coquilles qui montrent que les Editions Amalthée n'ont pas suffisament (pas du tout ??) fait de travail d'éditeur, c'est dommage pour le roman qui méritait plus de sérieux.
-  Le roman n'est désormais plus trouvable en librairie car le contrat d'édition est arrivé à son termes mais il est apparemment possible d'en commander auprès de l'auteure sur son blog. On le trouve également en format numérique sur amazon.

- Pour poursuivre l'aventure, il existe une nouvelle se situant après la fin du roman, c'est ici



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire