Les Futurs Mystères de Paris - Des enquêtes sous acides!

Posted by with No comments
Temple Sacré de l'Aube Radieuse (oui oui, c'est son nom, mais vous pouvez l'appeler Tem) est détective privé. Un privé pas comme les autres, car si vous avez besoin de lui, vous risquez de ne jamais réussir à trouver son nom dans l'annuaire, si vous le croisez sans son borsalino vert fluo, vous ne ferez jamais attention à lui. D'ailleurs, il y a même de fortes chances pour que cet article finisse par disparaître du web et de votre mémoire. Et pourquoi donc? Hé bien à cause du Talent dont est affublé ce cher Tem, la Transparence...

Les Futurs Mystères de Paris est une série de polars SF de l'écrivain français Roland C. Wagner, publiée pour la première fois en 1996 dans la défunte et mythique collection Anticipation de Fleuve noir. Repris depuis 2002 chez l'Atalante, la série compte 9 volumes dont les 4 premiers ont été réédité chez J'ai lu. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai découvert la série dont je viens de terminer la lecture des tomes 3 et 4.

Dans les années 60, (2060 tout de même) Tem, exerce la profession de détective privé. Dans un monde où, suite à la grande Terreur Primitive, l'humanité s'est assagit et a presque abandonné toute violence, il a malgré tout la fâcheuse tendance à trébucher sur les cadavres. Il se retrouve donc spécialiste des crimes de sang, lui, le millénariste mutant végétarien et pacifiste.
Au fil des tomes, on suit donc ce détective plus qu'atypique dans des enquêtes plus étranges les unes que les autres. Pour exemple, dans le premier tome intitulé la balle du néant, il doit découvrir comment un savant enfermé de l'intérieur dans une pièce hermétique à pu mourir par balle sans qu'une arme ne soit présente sur les lieux du crime.

J'adore cette série, les intrigues sont bien ficelés, toujours intéressantes, pleines de surprises et de rebondissements et écrites dans un style toujours plein d'humour. Humour que l'on retrouve aussi dans la myriade de personnages secondaires qui viennent petit à petit rejoindre l'univers loufoque de notre privé.
Entre un parrain escroc et gourou de secte, un meilleur ami qui est un mélange entre un rasta et un raveur toujours drogué (mais que du naturel précise-t-il) et une assistante sous la forme d'une "aya", intelligence artificielle au sale caractère bien trempé et à la révolution dans le cœur, on est servi.
C'est vraiment une série agréable à lire, chaque tome est relativement indépendant, mais au fil des histoires on sent une trame plus générale autour de la psychosphère, manifestation psychique de l'inconscient collectif humain, se former, et on voit les personnages secondaires évoluer avec et autour de notre héros.

Série vraiment plaisante à lire et toujours pleine d'humour, c'est aussi mine de rien très utopiste et humaniste dans certains concepts. Il y aurait encore beaucoup à dire tant l'univers crée par Roland Wagner est riche mais se serait gâcher la découverte de ce monde et ce serait bien dommage.


"Alors mon mignon, ça te fais quel effet de penser qu'on va se friter avec un dieu?"

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire