La Trilogie Nikopol - Enki Bilal

Posted by with 2 comments
La Trilogie Nikopol - Enki Bilal

Paris en 2023, la cité est dirigée par le dictateur fasciste Jean-Ferdinand Chouxblanc et au moment où démarre l'histoire, de nouvelles, et inutiles élections se préparent.
Dans le même temps, deux autres événements se produisent. Tout d'abord le retour sur terre du prisonnier Alcide Nikopol, cryogénisé 30 ans plus tôt pour désertion et qui revient par hasard.
Une pyramide égyptienne fait son apparition au-dessus de Paris et l'un de ses occupants, le dieu Horus la déserte.
Leur rencontre va changer leur vie à tous les deux et même le destin de Paris.

L'histoire de Bilal est complètement allumée, son univers post-apocalyptique étrange et sombre mais aussi parfois très drôle. Les aventures d'Horus et Nikopol sont complètements folles et lorsqu'ils seront rejoints par l'énigmatique Jill Bioskop, on fera un pas supplémentaire dans l'étrange.

C'est vraiment très différent du film, je ne pensais pas autant mais c'est encore plus fou, parfois satyrique, comme lorsque qu'il insère des coupures de presse de propagande sur certaines pages et qu'elles offrent une version distordue d'événements passés quelques pages plutôt.

Les planches sont de toutes beautés, le trait plutôt réaliste et les couleurs superbes posent vraiment une ambiance de fin du monde et donnent un aspect souvent crade et usé aux endroits traversés. Les cases s'enchaînent dans un découpage plutôt classique mais clair. Le seul reproche que l’on pourrait faire c’est peut-être un manque de dynamisme mais ce n’est pas forcément un défaut dans ce cas là, l’histoire ayant quelque chose d’onirique et d’halluciné.

J’ai beaucoup aimé ces histoires et je les recommande fortement à tout amateur de bd ou de science fiction déjanté qui serait passé à côté, c’est vraiment à découvrir.


2 commentaires:

  1. J'ajouterai juste que les BD tournées SF de Bilal sont d'ailleurs toujours excellentes :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'en lire d'autre, mais c'est prévu, dès que je pourrais, parmi mille choses à lire ;)

    RépondreSupprimer