Sur la PàL - Février 2024

Cristal qui songe - Theodore Sturgeon

Cristal qui songe - Theodore Sturgeon
J'ai Lu // 1986 (2018 pour la dernière traduction & 1950 1ere édition
VO) // 320p

Je connaissais le roman comme un classique de la SFFF et je l’avais sur la pile depuis un certains temps, et suite à des échanges lu sur les réseaux autours de l’auteur, je me suis dis qu’il était temps de tenter. J’y suis donc allé, sans rien savoir du roman, et ce fût une excellente surprise.

Horton a 8 ans quand il décide de partir de chez lui suite à de trop nombreux mauvais traitements. Il a été pris à l’école à manger des fourmis et son père adoptif le met plus bas que terre le violentant physiquement (il perd presque 3 doigts dans l’affaire) et l’on comprend qu’il n’en est pas à son coup d’essai.

C’est ainsi que le petit Horty se retrouve rapidement ramassé par 3 nains travaillant comme phénomène pour le cirque du Cannibale. Zena va le prendre sous aile et c’est ainsi qu’Horty, devenu Kiddo va lui aussi travailler au cirque comme nain tandis qu’elle fera son éducation et prendra soin de lui avec une tendresse et un amour qu’il n’avait jusqu’ici pas connu.

Avec ce roman, Théodore Sturgeon nous offre un roman très étrange, à la frontière des genres. Si le concept des cristaux est abordé avec une rigueur toute scientifique, les effets de ceux-ci et tout ce qui les entourent lorgne vers le fantastique avec un environnement qui parait parfois très surréaliste.

L'auteur va nous balader, avec au centre de son roman la question de l'humanité, de la différence, et si je rappelle que le roman date de 1950, il aborde tout cela avec un regard très actuel.

Horty, Zena et leur relation quasi filiale sont un point centrale autour duquel les thèmes et questionnement de l'auteur vont se développer avec talent. On est captivé par ces personnages, leur destin et le tourbillon parfois cruel qui les emporte.

Certains classique vieillissent, d'autres gardent une portée quasi universelle à l'épreuve du temps, c'est le cas de Cristal qui songe, un roman qui a plus de 70 ans et qui touche et bouscule toujours autant avec une ambiance étrange, freaks, touchante et prenante.

Commentaires

  1. Vrai chouette roman, je l'avais découvert en lecture commune avec le cercle d'atuan il y a des années (probablement plus de 10 ans, gasp)

    RépondreSupprimer
  2. @Tigger Lilly
    On l'a lu en 2009 😇
    J'en garde un chouette souvenir aussi, j'aimerais bien le relire dans sa traduction révisée un jour

    RépondreSupprimer
  3. Je ne crois pas avoir lu ce classique, et visiblement c'est une erreur, merci de me le rappeler ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire