Les enfants de l'innommé - Brandon Sanderson

2001, l'odyssée de l'espace - Arthur C. Clarke

2001, l'odyssée de l'espace - Arthur C. Clarke
Ailleurs et demain // 2021 nouvelles traduction (1968 Vo) // 270p
Livre lu dans le cadre du Mass Critique de babelio

C'est toujours difficile de s'attaquer un grand classique de cette envergure, surtout quand il est aussi daté et que globalement j'ai de plus en plus de mal à accepter les défauts inhérents aux vieux textes du fait de l'évolution de la société et de la qualité des productions actuelles.

Mais bon, j'ai tout de même encore de l'affection pour les écrits de Clarke dont je picore régulièrement l'intégrale des nouvelles (lol, elle est en standby depuis longtemps mais c'est mon chantier 2022 on va dire) avec grand plaisir.

Il y a 3 millions d'années, sur Terre, un monolithe mystérieux apparait auprès d'une tribu d'ancêtres des êtres humains, mettant en branle une évolution qui conduira jusqu'à notre espèce.

3 millions d'années ont passés et sur la Lune, les humains découvrent avec stupéfaction un monolithe qui emet un signal en direction de Saturne.

2001, le vaisseau Discovery est en route pour un voyage perilleux en compagnie d'une IA perturbé, vers ce qui sera la prochaine étape de l'évolution humaine.

*  *  *

Le roman est lent, et sa construction éparpillé participe à cette impression de lenteur malgré ces 270 pages. Quasiment la moitié du roman semble être une introduction à l'histoire principale telle qu'on la conçoit, le voyage du Discovery. Sauf que bien évidemment, il ne s'agit pas tant de l'histoire de personnages voyageant dans l'espace que de l'histoire de l'humanité franchissant différents stade d'évolution. 

Les protagonistes sont donc assez maigres, peu développés, ce qui donne un sentiment de détachement et peine à impliquer le lecteur.

Cependant, on lit rarement Clarke pour ses personnages, mais pour le Sense of Wonder, ce sentiment d'émerveillement devant l'ampleur de l'univers. 

Et de ce côté, on est bien servi. LEs monolithe mysterieux, le voyage long et solitaire aux confins du cosmos, la fronde gravitationnelle autours de Jupiter et puis, Japet et l'ultime étape.

2001 est un roman intéressant aussi en le remettant en contexte. Il est publié en 1968, avant donc que Neil Armstrong pose le pied sur la Lune et nombre de scène grandiose sont à juger en fonction de ça.

J'ai mis du temps à rentrer dans ce roman, à raccrocher les bouts, et ce malgré ma connaissance du film éponyme. Mais j'ai apprécier tout de même une grande partie du voyage proposé.

2001 est un texte daté, tant sur le fond que sur la forme, mais il reste un grand texte qui offre de belles choses aux lecteurices qui accepteraient de faire un bon en arrière, durant l'âge d'or de la conquête spatiale (et qui ne seraient pas trop tatillons sur le manque de personnages féminin et leur traitement que l'on qualifiera gentiment de... perfectible.)

D'autres avis:   Xapur, Lorhkan


Commentaires

  1. L'un de mes premiers romans de SF, je vais le relire. Il m'avait permis de comprendre le film et le film m'avait permis de comprendre le livre... donc il faut aussi je revisionne le film ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et là tu vas partir sur une boucle temporelle infinie de relecture/revisionnage jusqu'à la compréhension ultime qui t'amènera au prochain stade de l'évolution !!

      Supprimer
  2. J'attends qu'il sorte en poche avec la nouvelle trad, trop de livres en ce moment. Dans les republi de A&D j'ai pris La main gauche de la nuit récemment.
    Contente de voir que ça reste intéressant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours intéressant oui mais faut clairement y aller en sachant où on met les pieds.
      Trop de livres tout le temps oui T_T

      Supprimer

Enregistrer un commentaire