Cute Mutants, tome 1: Mutant Pride - S.J. Whitby

Posted by with 4 comments

Cute Mutants, vol. 1 - S.J. Whitby
Autoédition // 2020 // 418p

Une de mes grandes passion dans la vie, ce sont les comics de super héros, et surtout les X-Men, "Craint et haïs par un monde qu'ils ont jurés de protéger". Si depuis le début, les mutants de chez Marvel sont une métaphore des minorités opprimés, il faut avouer que malgré tout, niveau diversité et minorité justement ça pêche toujours un peu.
Alors quand j'ai vu cette série de bouquin, fortement influencé par les X-men (et surtout l'équipe de jeunes des New Mutant), pleine de perso queer et racisé, et bien, ma curiosité a été très vite titillée !

Mutant and proud

Dylan Taylor, 17 ans, a un pouvoir particulier, celui de parler aux objets. Moui, comme nous tous, sauf qu'en plus ceux-ci lui répondent et vont même jusqu'à se mouvoir et interagir avec elle, comme son oreiller qui se fait plus moelleux pour la nuit, ou bien ces portes qui se déverrouillent à volonté. Cela fait quelques jours qu'elle s'est réveillé avec cette étrange habileté, et en tant que grande fan des New Mutant, élevé par Ness son parent (oui, Ness est non binaire) fan des X-men de la première heure, Dylan s'imagine déjà dans les pas de ses héro.ïne.s.

Quand en plus elle découvre qu'elle n'est pas la seule au lycée à développer des capacités hors du commun, il n'en faut pas plus pour qu'elle s'imagine monter sa propre équipe de super ! Enfin à condition d'arriver à socialiser un peu et à passer outre ses difficultés relationnelles.

Magneto was right

Tout d'abord le casting. Étant centré sur un lycée de filles, celui-ci est quasi exclusivement féminin, l'exception étant Lou, le petit ami de Dylan qui s'avère être un adolescent trans, et le super vilain, qui est un bon gros mec cishétéro à tendance incel (si là déjà vous êtes saoulé, clairement ce roman n'est pas pour vous ^^). Et du coup ce roman nous offre vraiment une chouette représentation de jeunes femmes variés, peu hétéros offrant de super moment de solidarité féminine et de sororité.

L'autre point réussi, c'est dans la création des pouvoirs, ceux de Dylan sont franchement drôle au début et se révèle terriblement puissant quand on progresse dans le récit. Et ses coéquipières ne sont pas en reste. Entre celle qui possède le don de télékinésie mais qui fonctionne uniquement quand elle se fait souffrir ou bien cette autre qui est dotée de puissant pouvoirs métamorphes mais liés à son humeur, cela occasionne des scènes franchement drôle.

Côté intrigue, on reste sur du classique. On est sur une "origin story" avec des individus qui découvrent leurs pouvoirs, un groupe qui se forme, les hauts et les bas, les premiers succès et premiers échec, le drama. Mais, l'ensemble fonctionne très bien, grâce à la voix de Dylan dont nous suivons le point de vue interne tout du long et à des personnages secondaires suffisamment intéressant. On saluera aussi le tournant franchement dramatique que prend l'intrigue dans sa dernière partie ainsi que les questionnement soulevé sur le poids des responsabilités (oui oui, un grand pouvoir, etc.), les choix face à l'impossibilité d'une résolution pacifique.

Évidemment qui dit mutant et X-men dit drama, et S. J. Whitby n'a rien à envier à Chris Claremont de ce côté là ! L'auteurice nous offre tout ce qu'on veut de ce côté la et le traitement des romances et amitiés est savament dosé pour faire trembler nos cœurs sans jamais prendre trop de place.

Point représentation : Auteurice non binaire, Personnages non binaire, trans, lesbienne, pan



4 commentaires:

  1. Oh mais c'est un roman ! J'avais pas du tout percuté quand t'en as parlé sur twitter, par habitude je pensais que c'était un comics. Ça a l'air sympa en tout cas :) Tu penses lire la suite du coup ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha j'en ai pas parlé assez alors ! XD
      C'est vraiment top oui. Je vais lire la suite avec plaisir, il y a 3 volumes pour l'instant et l'auteurice à annoncé la sortie du 4 en cours d'année

      Supprimer
  2. Chouette pouvoir ^^
    Bon ce n'est pas trop ma came, mais contente de savoir que cela existe ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci-dit ça occasionne des moments gênant quand ton horloge te sermonne sur l'heure à laquelle tu te couches XD
      Sinon oui je pense pas que ce soit pour toi, d'autant plus que c'est clairement YA :)

      Supprimer